Echos de la commanderie

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par benzebuth le Ven 19 Juil - 2:16

Accorder un entretien à un media et tenir une conférence de presse c'est très différent.

Le petit journal n'est pas écarté des conférences de presse...
Une conf' est justement censée être ouverte au plus garnd nombre, et en tout cas non-sélective.

Par contre je comprends tout-à-fait l'objectif de contrôler sa com' et privilégier les médias de l'OM. Mais je crains qu'il ne soient allés trop loin, c'est une erreur assez basique pourtant...

Après, crier au baillonage de la presse c'est un peu excessif...

benzebuth

Messages : 894
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Sam 20 Juil - 19:50

La défiance vis-à-vis de la presse et l'amour pour son club n'obligent pas à raconter n'importe quoi.
On peut pas à la fois faire le reproche aux journalistes d'inventer de l'info et en même temps de servir de porte-micro pendant les conférences de presse. Sur la quantité d'articles écrits quotidiennement sur l'OM, combien sont mensongers? Une minorité, faut pas déconner.
Les journalistes français sont des anges comparés à d'autres pays. Que les clubs y pensent avant de se plaindre. À l'époque, Puel avait interdit à France 3 Lille de se rendre au centre d'entraînement, fâché que la chaîne ait montré les images d'un supporter recadrant un joueur pendant un match. Aucun journaliste n'avait fait front. Comme lorsque la com' de l'OL a forcé TF1 à leur rendre la K7 d'une itw où Gourcuff s'énervait. C'est lamentable dans les deux sens.
Il est tout à fait possible d'expliquer dans un article qu'il n'y a pas de déclarations de joueurs marseillais parce que le club restreint l'accès à ses joueurs. Les gens préfèreront aller sur un site de supporters (bonjour le professionnalisme...) pour les récupérer mais s'ils veulent la pravda, qu'ils ne reprochent pas aux journalistes de faire leur taf.
Boycotter l'OM, c'est pas ne pas en parler, c'est ne pas aller aux conférences de presse dans ces conditions. Les joueurs détestent l'exercice mais ils aiment encore moins le faire devant 3 pauvres journalistes.
Les grands clubs étrangers se permettent cela parce qu'ils ont des demandes du monde entier. Ce n'est pas plus acceptable mais Marseille en est loin.

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Dim 21 Juil - 1:55

benzebuth a écrit:Accorder un entretien à un media et tenir une conférence de presse c'est très différent.

Le petit journal n'est pas écarté des conférences de presse...
Une conf' est justement censée être ouverte au plus garnd nombre, et en tout cas non-sélective.

Par contre je comprends tout-à-fait l'objectif de contrôler sa com' et privilégier les médias de l'OM. Mais je crains qu'il ne soient allés trop loin, c'est une erreur assez basique pourtant...

Après, crier au baillonage de la presse c'est un peu excessif...

Tu accises donc le petit journal de mensonge ?

Parce que c'est bien ce qu'ils disent et pas à une seule occasion !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Dim 21 Juil - 2:15

deco@marseille a écrit:La défiance vis-à-vis de la presse et l'amour pour son club n'obligent pas à raconter n'importe quoi.
On peut pas à la fois faire le reproche aux journalistes d'inventer de l'info et en même temps de servir de porte-micro pendant les conférences de presse. Sur la quantité d'articles écrits quotidiennement sur l'OM, combien sont mensongers? Une minorité, faut pas déconner.
Les journalistes français sont des anges comparés à d'autres pays. Que les clubs y pensent avant de se plaindre. À l'époque, Puel avait interdit à France 3 Lille de se rendre au centre d'entraînement, fâché que la chaîne ait montré les images d'un supporter recadrant un joueur pendant un match. Aucun journaliste n'avait fait front. Comme lorsque la com' de l'OL a forcé TF1 à leur rendre la K7 d'une itw où Gourcuff s'énervait. C'est lamentable dans les deux sens.
Il est tout à fait possible d'expliquer dans un article qu'il n'y a pas de déclarations de joueurs marseillais parce que le club restreint l'accès à ses joueurs. Les gens préfèreront aller sur un site de supporters (bonjour le professionnalisme...) pour les récupérer mais s'ils veulent la pravda, qu'ils ne reprochent pas aux journalistes de faire leur taf.
Boycotter l'OM, c'est pas ne pas en parler, c'est ne pas aller aux conférences de presse dans ces conditions. Les joueurs détestent l'exercice mais ils aiment encore moins le faire devant 3 pauvres journalistes.
Les grands clubs étrangers se permettent cela parce qu'ils ont des demandes du monde entier. Ce n'est pas plus acceptable mais Marseille en est loin.

C'est toi qui parle de pravda et c'est moi qui fait dans l'excès?

Faut arrêter un peu le délire.
L'om a établi un cahier des charges. C'est peut être une erreur car comme tu le démontres toi même les interdictions d'accès ciblées ça date pas d'aujourd'hui.
Ça veut pas dire pour autant qu'un média sera interdit au moindre et de travers. Ça viet juste dire que l'om se réserve le droit de prendre de telles décisions ce qui était déjà le cas auparavant sauf que la c'est écrit noir sur blanc.

Quant à l'erreur de la presse c'est de lever les boucliers trop tôt avant même de voir comment c'est appliqué ce qui montre bien que ce qui les inquiète pour le moment c'est uniquement une question de concurrence commerciale déloyale et en aucun cas un souci de libèrté de la presse.

Je n'ai pas de défiance particulière vis à vis de la presse en général.
Ce qui est énervant c'est quelle se croit toujours au dessus de tout et qu'elle d'estime dispensée de rendre des comptes.
La presse est libre en France. Ça ne veut pas dire pour autant que quand un média traite une info n'importe comment on n'a pas le droit de le dire, on ne peut pas en tirer des conclusions en matière d'interview donnée.

Et je ne suis pas spécialiste mais à la connaissance un club comme nimporte quelle institution n'a pas obligation à faire des confs de presse (sauf avant led matchs de LDC je crois, il a encore moins obligation à en laisser l'accès libre à tout le monde. C'est un usage jusquici) rien de plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Dim 21 Juil - 2:50

et avant de parler de liberté de la presse, essayez d'aller poster un message critiquant un media ou allant à l'encontre de leur ligne éditoriale sur le site web ou la page Facebook du media en question et on en reparle.
certains medias font partie des plus grands censeurs qu'on puisse trouver en France.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 2:20

mco a écrit:
deco@marseille a écrit:La défiance vis-à-vis de la presse et l'amour pour son club n'obligent pas à raconter n'importe quoi.
On peut pas à la fois faire le reproche aux journalistes d'inventer de l'info et en même temps de servir de porte-micro pendant les conférences de presse. Sur la quantité d'articles écrits quotidiennement sur l'OM, combien sont mensongers? Une minorité, faut pas déconner.
Les journalistes français sont des anges comparés à d'autres pays. Que les clubs y pensent avant de se plaindre. À l'époque, Puel avait interdit à France 3 Lille de se rendre au centre d'entraînement, fâché que la chaîne ait montré les images d'un supporter recadrant un joueur pendant un match. Aucun journaliste n'avait fait front. Comme lorsque la com' de l'OL a forcé TF1 à leur rendre la K7 d'une itw où Gourcuff s'énervait. C'est lamentable dans les deux sens.
Il est tout à fait possible d'expliquer dans un article qu'il n'y a pas de déclarations de joueurs marseillais parce que le club restreint l'accès à ses joueurs. Les gens préfèreront aller sur un site de supporters (bonjour le professionnalisme...) pour les récupérer mais s'ils veulent la pravda, qu'ils ne reprochent pas aux journalistes de faire leur taf.
Boycotter l'OM, c'est pas ne pas en parler, c'est ne pas aller aux conférences de presse dans ces conditions. Les joueurs détestent l'exercice mais ils aiment encore moins le faire devant 3 pauvres journalistes.
Les grands clubs étrangers se permettent cela parce qu'ils ont des demandes du monde entier. Ce n'est pas plus acceptable mais Marseille en est loin.

C'est toi qui parle de pravda et c'est moi qui fait dans l'excès?

Faut arrêter un peu le délire.
L'om a établi un cahier des charges. C'est peut être une erreur car comme tu le démontres toi même les interdictions d'accès ciblées ça date pas d'aujourd'hui.
Ça veut pas dire pour autant qu'un média sera interdit au moindre et de travers. Ça viet juste dire que l'om se réserve le droit de prendre de telles décisions ce qui était déjà le cas auparavant sauf que la c'est écrit noir sur blanc.

Quant à l'erreur de la presse c'est de lever les boucliers trop tôt avant même de voir comment c'est appliqué ce qui montre bien que ce qui les inquiète pour le moment c'est uniquement une question de concurrence commerciale déloyale et en aucun cas un souci de libèrté de la presse.

Je n'ai pas de défiance particulière vis à vis de la presse en général.
Ce qui est énervant c'est quelle se croit toujours au dessus de tout et qu'elle d'estime dispensée de rendre des comptes.
La presse est libre en France. Ça ne veut pas dire pour autant que quand un média traite une info n'importe comment on n'a pas le droit de le dire, on ne peut pas en tirer des conclusions en matière d'interview donnée.

Et je ne suis pas spécialiste mais à la connaissance un club comme nimporte quelle institution n'a pas obligation à faire des confs de presse (sauf avant led matchs de LDC je crois, il a encore moins obligation à en laisser l'accès libre à tout le monde. C'est un usage jusquici) rien de plus.

L'Olympique de Marseille interdit aux journalistes d'utiliser plus de 120 secondes d'extraits de la conférence de presse. Ce n'est pas une menace en cas d'articles qui déplaît, ce n'est pas un bouclier levé trop tôt, c'est acté, comme tu le dis, noir sur blanc.
S'imaginer que l'UJSF réagit uniquement par motivation économique, ça ne s'explique que par une défiance pour la presse qui serait dépourvue de tout principe (elle l'a bien cherché, tu me diras).
Je me demande justement si les clubs de Ligue 1 n'ont pas une obligation d'avoir une conférence de presse d'avant-match. La conférence de presse d'après-match au stade, ça, c'est obligatoire, c'est sûr, tout comme la zone mixte mais les joueurs ne s'y arrêtent que s'ils ont envie.
Effectivement, la presse est libre en France et c'est à l'évidence ce qui dérange la direction de l'OM (et d'autres).
La réaction de l'UJSF est excessive mais elle est dans son rôle de syndicat. Elle traduit aussi un petit ras-le-bol sur le traitement infligé par la plupart des clubs qui comme toute institution veulent que l'on parle d'eux mais uniquement en bien. Ca veut dire des attachés de presse qui disent non à toutes les demandes d'itw ou autre, des exercices lors des entraînements menés loin de la ligne que les caméras n'ont pas le droit de dépasser, des vigiles agressifs et débiles (des vigiles quoi...)
La presse ne se remet pas en cause mais le monde du football non plus donc ça fait un partout.
Pour info, le communiqué de Labrune dans l'Equipe sur le bouquin de Diouf n'aurait finalement pas coûté grand chose au club. L'Equipe et l'OM auraient trouvé un arrangement...

Le club n'a qu'à se contenter de diffuser des communiqués sur son site officiel et mettre en ligne des itws payantes filmées par les caméras d'OMTV. On verra combien de temps Marseille restera le club le plus populaire de France. L'arrivée d'Internet chamboule l'équilibre mais le besoin réciproque des médias et des acteurs de l'actualité existe toujours.

Mais l’aberration, comme le dit Benzebuth, c'est d'interdire l'accès d'une conférence de presse à la presse.

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par benzebuth le Lun 22 Juil - 2:27

mco a écrit:
benzebuth a écrit:Accorder un entretien à un media et tenir une conférence de presse c'est très différent.

Le petit journal n'est pas écarté des conférences de presse...
Une conf' est justement censée être ouverte au plus garnd nombre, et en tout cas non-sélective.

Par contre je comprends tout-à-fait l'objectif de contrôler sa com' et privilégier les médias de l'OM. Mais je crains qu'il ne soient allés trop loin, c'est une erreur assez basique pourtant...

Après, crier au baillonage de la presse c'est un peu excessif...

Tu accises donc le petit journal de mensonge ?

Parce que c'est bien ce qu'ils disent et pas à une seule occasion !


Oui, le Petit journal ment tous les jours par omission, en en sélectionnant et montant les infos que quand elles leur plaisent.

Ce n'est pas une émission journalistique, c'est du divertissement.

Ils ne sont pas interdits de conf' de presse, mais le PG (et seulement le PG d'ailleurs) ne leur adresse plus la parole depuis les montages honteux qu'ils ont fait notamment avec Mélenchon.

D'autre part il y a une différence entre empêcher l'accès à une conf' et ne pas répondre aux questions.
avatar
benzebuth

Messages : 894
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 2:27

mco a écrit:et avant de parler de liberté de la presse, essayez d'aller poster un message critiquant un media ou allant à l'encontre de leur ligne éditoriale sur le site web ou la page Facebook du media en question et on en reparle.
certains medias font partie des plus grands censeurs qu'on puisse trouver en France.

Ils ont la responsabilité juridique de ce qui est dit sur leur site, comme sur tout forum. Normal qu'ils fassent attention.
Je lis régulièrement des posts agressifs vis-à-vis des médias sur les sites de journaux (ça fleurit pas mal en ce moment avec Trappes d'ailleurs) et plusieurs émissions décryptent le petit monde des médias donc ils sont pas non plus dans une bulle.
Après, les journalistes sont aussi corporatistes que les autres professions avec une force supplémentaire: l'accès aux médias (tout le délire sur Aubenas et les autres, c'était à la limite du manque de respect je trouve)

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 2:31

benzebuth a écrit:
mco a écrit:
benzebuth a écrit:Accorder un entretien à un media et tenir une conférence de presse c'est très différent.

Le petit journal n'est pas écarté des conférences de presse...
Une conf' est justement censée être ouverte au plus garnd nombre, et en tout cas non-sélective.

Par contre je comprends tout-à-fait l'objectif de contrôler sa com' et privilégier les médias de l'OM. Mais je crains qu'il ne soient allés trop loin, c'est une erreur assez basique pourtant...

Après, crier au baillonage de la presse c'est un peu excessif...

Tu accises donc le petit journal de mensonge ?

Parce que c'est bien ce qu'ils disent et pas à une seule occasion !


Oui, le Petit journal ment tous les jours par omission, en en sélectionnant et montant les infos que quand elles leur plaisent.

Ce n'est pas une émission journalistique, c'est du divertissement.

Ils ne sont pas interdits de conf' de presse, mais le PG (et seulement le PG d'ailleurs) ne leur adresse plus la parole depuis les montages honteux qu'ils ont fait notamment avec Mélenchon.

D'autre part il y a une différence entre empêcher l'accès à une conf' et ne pas répondre aux questions.

On s'écarte du sujet mais Mélenchon a un problème avec les journalistes. Et puis, il fait lui aussi du divertissement de temps en temps...
Le Petit Journal est pris à son propre jeu de vouloir voir le mal partout, ce qui le pousse parfois à la mauvaise foi ou à donner des leçons. C'est une émission qui a les qualités et les défauts de ceux qui la regardent (les bobos) mais elle reste précieuse. Je préfère quand même The Daily Show et The Colbert Report.

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 2:51

Ce qu'en dit Hélène Foxonet, la correspondante de L'Equipe:

"Le plan com ou plutôt anti com !

Il n’est jamais bon d’avoir raison trop tôt. Il y a trois semaines, je vous avais alerté sur l’ambiance délétère qui existait entre l’OM et les médias. Survenait alors l’annonce de ce règlement absurde chargé de régir les relations entre le club et les journalistes. Pas pour améliorer les conditions de travail des journalistes comme faussement indiqué dans le préambule ou pour déterminer une réelle stratégie de com. Car il n’est même pas nécessaire d’être expert en communication pour se rendre compte de la vision à court terme d’un tel document et de la faillite à coup sûr d’une telle politique de relations presse.

« De l’info et pas de la com », ont même réagi quelques supporters bien conscients des limites de ce document, désireux de maîtriser la com officielle mais surtout de se faire un peu d’argent sur la presse. L’OM tente de faire payer ce qui relève du droit à l’information, notamment les conférences de presse. Et le travail qui s’y réfère. C’est dramatique pour tout le monde et cela aura plus d’incidence qu’on ne le mesure encore.

Et puis après les journalistes, ce sera au tour des supporters. Paris dans ce sens donne le la, avec la série de mesures annoncées sur le Parc des Princes. Je n’ai jamais défendu les excès des supporters mais le nouveau règlement réalisé à Paris sans aucune concertation, est conçu dans le même état d’esprit. Interdiction généralisée de se tenir debout, interdiction de partager des photos ou vidéos sur internet, etc etc, ces mesures font déjà débat. Et ce sera sans doute l’objet d’une autre blog. Mais rassurez vous, comme le dit mon confrère de l’Equipe Stéphane Kohler sur son compte twitter, vous avez encore le droit d’acheter des maillots à la boutique…"

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par benzebuth le Lun 22 Juil - 3:14

deco@marseille a écrit:
benzebuth a écrit:
mco a écrit:
benzebuth a écrit:Accorder un entretien à un media et tenir une conférence de presse c'est très différent.

Le petit journal n'est pas écarté des conférences de presse...
Une conf' est justement censée être ouverte au plus garnd nombre, et en tout cas non-sélective.

Par contre je comprends tout-à-fait l'objectif de contrôler sa com' et privilégier les médias de l'OM. Mais je crains qu'il ne soient allés trop loin, c'est une erreur assez basique pourtant...

Après, crier au baillonage de la presse c'est un peu excessif...

Tu accises donc le petit journal de mensonge ?

Parce que c'est bien ce qu'ils disent et pas à une seule occasion !


Oui, le Petit journal ment tous les jours par omission, en en sélectionnant et montant les infos que quand elles leur plaisent.

Ce n'est pas une émission journalistique, c'est du divertissement.

Ils ne sont pas interdits de conf' de presse, mais le PG (et seulement le PG d'ailleurs) ne leur adresse plus la parole depuis les montages honteux qu'ils ont fait notamment avec Mélenchon.

D'autre part il y a une différence entre empêcher l'accès à une conf' et ne pas répondre aux questions.

On s'écarte du sujet mais Mélenchon a un problème avec les journalistes. Et puis, il fait lui aussi du divertissement de temps en temps...
Le Petit Journal est pris à son propre jeu de vouloir voir le mal partout, ce qui le pousse parfois à la mauvaise foi ou à donner des leçons. C'est une émission qui a les qualités et les défauts de ceux qui la regardent (les bobos) mais elle reste précieuse. Je préfère quand même The Daily Show et The Colbert Report.

On ne s'écarte pas tant que ça du sujet : on échangeait notamment sur la défiance que nous pouvons avoir (et je parle aussi en temps que journaliste) envers une certaine frange des médias, qu'on est plusieurs ici à qualifier de censeurs, ou corporatistes ou n'acceptant aucune critique.

Mélenchon n'a pas de pb avec les journalistes, il en a été un, comme moi. Cela n'empêche pas un regard critique sur leurs travers les plus odieux et antidémocratiques. Mais bref je suis pas ici pour défendre Méluche, je le porte pas spécialement dans mon cœur, mais clairement c'est un faux reproche que tu ressors tout cuit, bien embrigadé par ce que nous reprochons ici justement aux journalistes : la disqualification, voire l'opprobre publique, qu'ils lancent sur toute personne qui s'évertuerait à les critiquer, et ce même si la critique est fondée.

Le Petit journal quand il traite la politique est le summum du décérébrage et et du poujadisme de bas-étage. Sérieusement, les gars ils onft des séquences pour se foutre de la gueule des députés selon... leur moustache ? Le fait qu'ils s'endorment ? Oh, c'est génial, super subversif ça ! Ils sont pathétiques.

Pour revenir à l'OM, l'excès de la réaction de l'UJSF qui crie au bâillon est ridicule.
Cependant, je pense que l'OM est allé trop loin, c'est une erreur de com' majeure.
avatar
benzebuth

Messages : 894
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Lun 22 Juil - 6:18

deco@marseille a écrit:
mco a écrit:et avant de parler de liberté de la presse, essayez d'aller poster un message critiquant un media ou allant à l'encontre de leur ligne éditoriale sur le site web ou la page Facebook du media en question et on en reparle.
certains medias font partie des plus grands censeurs qu'on puisse trouver en France.

Ils ont la responsabilité juridique de ce qui est dit sur leur site, comme sur tout forum. Normal qu'ils fassent attention.
Je lis régulièrement des posts agressifs vis-à-vis des médias sur les sites de journaux (ça fleurit pas mal en ce moment avec Trappes d'ailleurs) et plusieurs émissions décryptent le petit monde des médias donc ils sont pas non plus dans une bulle.
Après, les journalistes sont aussi corporatistes que les autres professions avec une force supplémentaire: l'accès aux médias (tout le délire sur Aubenas et les autres, c'était à la limite du manque de respect je trouve)

Pour avoir été censuré juste en faisant des rappels à la loi lors de débats sur le mariage gay sur le figaro qui tournaient au concours d'insulte homophobe ou pour avoir fait remarquer sur le FB de canal qu'ils utilisent des musiques sans l'accord des éditeurs malgré des condamnations pour le même motif, je peux t'assurer qu'on et bien plus dans le registre de la censure que dans la simple interdiction de propos potentiellement condamnables et pour lesquels leur responsabilité pourrait être engagée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Lun 22 Juil - 6:30

deco@marseille a écrit:Ce qu'en dit Hélène Foxonet, la correspondante de L'Equipe:

"Le plan com ou plutôt anti com !

Il n’est jamais bon d’avoir raison trop tôt. Il y a trois semaines, je vous avais alerté sur l’ambiance délétère qui existait entre l’OM et les médias. Survenait alors l’annonce de ce règlement absurde chargé de régir les relations entre le club et les journalistes. Pas pour améliorer les conditions de travail des journalistes comme faussement indiqué dans le préambule ou pour déterminer une réelle stratégie de com. Car il n’est même pas nécessaire d’être expert en communication pour se rendre compte de la vision à court terme d’un tel document et de la faillite à coup sûr d’une telle politique de relations presse.

« De l’info et pas de la com », ont même réagi quelques supporters bien conscients des limites de  ce document, désireux de maîtriser la com officielle mais surtout de se faire un peu d’argent sur la presse. L’OM tente de faire payer ce qui relève du droit à l’information, notamment les conférences de presse. Et le travail qui s’y réfère. C’est dramatique pour tout le monde et cela aura plus d’incidence qu’on ne le mesure encore.

Et puis après les journalistes, ce sera au tour des supporters. Paris dans ce sens donne le la, avec la série de mesures annoncées sur le Parc des Princes. Je n’ai jamais défendu les excès des supporters mais le nouveau règlement réalisé à Paris sans aucune concertation, est conçu dans le même état d’esprit. Interdiction généralisée de se tenir debout, interdiction de partager des photos ou vidéos sur internet, etc etc, ces mesures font déjà débat. Et ce sera sans doute l’objet d’une autre blog. Mais rassurez vous, comme le dit mon confrère de l’Equipe Stéphane Kohler sur son compte twitter, vous avez encore le droit d’acheter des maillots à la boutique…"

Ça fait un peu discours de bisounours.
Toutes ces mesures c'est ce qu'on trouve déjà dans pas mal d'enceintes culturelles.
On veut du foot spectacle à tout prix, mais quand les clubs et les instances veulent en tirer des conclusions en prenant des mesures qui favorisent les spectateurs au détriment des supporters on est scandalisé.
Moi je veux bien qu'on critique ça mais fait avoir un peu de cohérence dans les propos.

Ceci étant dit les clubs pourraient aussi faire preuve d'un peu plus de discernement en décidant par exemple que des tribunes sont faites pour les gens qui veulent profiter du spectacle assis et d'autres pour ceux qui veulent vivre le match de façon plus active.
Ce qui est compliqué à Paris, il est vrai, puisque pour éviter que les groupes violents ne s'organisent, on a décidé de mélanger les supporters.

Dans cette histoire on n'a que des intervenants qui veulent tout avoir sans rien payer. Des supporters qui veulent du spectacle pour pas un rond et sans contraintes, la presse qui veut un libre accès aux images, aux joueurs, et aux matchs sans rien payer tout en pouvant balancer des rumeurs non vérifiées des qu'il fait remplir une semaine creuse et des clubs qui veulent générer de plus en plus de revenus en faisant donc payer supporters et médias, tout en les contraignant de plus en plus.

Tous les points de vue sont compréhensibles mais puisqu'ils sont contraires, il faudra bien que chacun mette un peu d'eau dans son vin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 11:40

benzebuth a écrit:

Mélenchon n'a pas de pb avec les journalistes, il en a été un, comme moi. Cela n'empêche pas un regard critique sur leurs travers les plus odieux et antidémocratiques. Mais bref je suis pas ici pour défendre Méluche, je le porte pas spécialement dans mon cœur, mais clairement c'est un faux reproche que tu ressors tout cuit, bien embrigadé par ce que nous reprochons ici justement aux journalistes : la disqualification, voire l'opprobre publique, qu'ils lancent sur toute personne qui s'évertuerait à les critiquer, et ce même si la critique est fondée.


Les anciens fumeurs sont rarement les plus tolérants avec la cigarette...
Si le ciel est gris et qu'un journaliste écrit qu'il pleut, je ne vais dire que le soleil brille juste pour me prouver que j'ai mon libre arbitre. Et dans la mesure où j'ai écrit quelques posts plus haut que la presse avait beaucoup à se reprocher, je me dis aussi qu'un lecteur retient surtout ce qu'il arrange.
Quand Mélenchon s'en est pris à un pauvre étudiant en journalisme, il n'y avait pas de critique fondée, juste l'envie de faire jouer un rapport de force et une envie d'humilier.
Je crois sincèrement que le journalisme est l'une des professions les plus exposées et les plus attaquées.

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 11:43

mco a écrit:
deco@marseille a écrit:
mco a écrit:et avant de parler de liberté de la presse, essayez d'aller poster un message critiquant un media ou allant à l'encontre de leur ligne éditoriale sur le site web ou la page Facebook du media en question et on en reparle.
certains medias font partie des plus grands censeurs qu'on puisse trouver en France.

Ils ont la responsabilité juridique de ce qui est dit sur leur site, comme sur tout forum. Normal qu'ils fassent attention.
Je lis régulièrement des posts agressifs vis-à-vis des médias sur les sites de journaux (ça fleurit pas mal en ce moment avec Trappes d'ailleurs) et plusieurs émissions décryptent le petit monde des médias donc ils sont pas non plus dans une bulle.
Après, les journalistes sont aussi corporatistes que les autres professions avec une force supplémentaire: l'accès aux médias (tout le délire sur Aubenas et les autres, c'était à la limite du manque de respect je trouve)

Pour avoir été censuré juste en faisant des rappels à la loi lors de débats sur le mariage gay sur le figaro qui tournaient au concours d'insulte homophobe ou pour avoir fait remarquer sur le FB de canal qu'ils utilisent des musiques sans l'accord des éditeurs malgré des condamnations pour le même motif, je peux t'assurer qu'on et bien plus dans le registre de la censure que dans la simple interdiction de propos potentiellement condamnables et pour lesquels leur responsabilité pourrait être engagée.

Ce qui m'amène d'ailleurs à citer un camarade, choqué par le fait qu'une majorité des commentaires dans les forums de presse est quand même très à droite. Comme si les mecs s'en servaient de défouloir. Purée, même sur le site de Libé, je lis des trucs limite.

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 11:54

mco a écrit:
deco@marseille a écrit:Ce qu'en dit Hélène Foxonet, la correspondante de L'Equipe:

"Le plan com ou plutôt anti com !

Il n’est jamais bon d’avoir raison trop tôt. Il y a trois semaines, je vous avais alerté sur l’ambiance délétère qui existait entre l’OM et les médias. Survenait alors l’annonce de ce règlement absurde chargé de régir les relations entre le club et les journalistes. Pas pour améliorer les conditions de travail des journalistes comme faussement indiqué dans le préambule ou pour déterminer une réelle stratégie de com. Car il n’est même pas nécessaire d’être expert en communication pour se rendre compte de la vision à court terme d’un tel document et de la faillite à coup sûr d’une telle politique de relations presse.

« De l’info et pas de la com », ont même réagi quelques supporters bien conscients des limites de  ce document, désireux de maîtriser la com officielle mais surtout de se faire un peu d’argent sur la presse. L’OM tente de faire payer ce qui relève du droit à l’information, notamment les conférences de presse. Et le travail qui s’y réfère. C’est dramatique pour tout le monde et cela aura plus d’incidence qu’on ne le mesure encore.

Et puis après les journalistes, ce sera au tour des supporters. Paris dans ce sens donne le la, avec la série de mesures annoncées sur le Parc des Princes. Je n’ai jamais défendu les excès des supporters mais le nouveau règlement réalisé à Paris sans aucune concertation, est conçu dans le même état d’esprit. Interdiction généralisée de se tenir debout, interdiction de partager des photos ou vidéos sur internet, etc etc, ces mesures font déjà débat. Et ce sera sans doute l’objet d’une autre blog. Mais rassurez vous, comme le dit mon confrère de l’Equipe Stéphane Kohler sur son compte twitter, vous avez encore le droit d’acheter des maillots à la boutique…"

Ça fait un peu discours de bisounours.
Toutes ces mesures c'est ce qu'on trouve déjà dans pas mal d'enceintes culturelles.
On veut du foot spectacle à tout prix, mais quand les clubs et les instances veulent en tirer des conclusions en prenant des mesures qui favorisent les spectateurs au détriment des supporters on est scandalisé.
Moi je veux bien qu'on critique ça mais fait avoir un peu de cohérence dans les propos.

Ceci étant dit les clubs pourraient aussi faire preuve d'un peu plus de discernement en décidant par exemple que des tribunes sont faites pour les gens qui veulent profiter du spectacle assis et d'autres pour ceux qui veulent vivre le match de façon plus active.
Ce qui est compliqué à Paris, il est vrai, puisque pour éviter que les groupes violents ne s'organisent, on a décidé de mélanger les supporters.

Dans cette histoire on n'a que des intervenants qui veulent tout avoir sans rien payer. Des supporters qui veulent du spectacle pour pas un rond et sans contraintes, la presse qui veut un libre accès aux images, aux joueurs, et aux matchs sans rien payer tout en pouvant balancer des rumeurs non vérifiées des qu'il fait remplir une semaine creuse et des clubs qui veulent générer de plus en plus de revenus en faisant donc payer supporters et médias, tout en les contraignant de plus en plus.

Tous les points de vue sont compréhensibles mais puisqu'ils sont contraires, il faudra bien que chacun mette un peu d'eau dans son vin.

On est bien d'accord. Et comme tu le dis, toutes les positions sont compréhensibles.
Pour les supporters, c'est le plus compliqué parce que beaucoup d'entre eux ont envie d'un spectacle familial. Du coup, le système marginalise les supporters qui se foutent de la logique économique. Sauf que ces mêmes supporters contribuent aussi et largement au spectacle. Tu ne vas pas à Boca, à Manchester ou à Galatasaray, juste pour voir jouer l'équipe.
Je ne crois pas que la presse devrait payer pour des itws. Ca existe évidemment mais ça fausse la nature de l'entretien. En plus, le secteur est en crise et n'a plus une thune. Je ne sais pas s'il y a tant de rumeurs non-vérifiées que ça (le nombre de fois où tu entends "c'est des conneries de journalistes" et où ce qui est annoncé a lieu quelques semaines plus tard). En revanche, le goût malsain pour la polémique et la petite phrase fait du mal à tout le monde.
Quant aux clubs, tu exprimes mieux que moi le problème.

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Lun 22 Juil - 13:41

deco@marseille a écrit:
benzebuth a écrit:

Mélenchon n'a pas de pb avec les journalistes, il en a été un, comme moi. Cela n'empêche pas un regard critique sur leurs travers les plus odieux et antidémocratiques. Mais bref je suis pas ici pour défendre Méluche, je le porte pas spécialement dans mon cœur, mais clairement c'est un faux reproche que tu ressors tout cuit, bien embrigadé par ce que nous reprochons ici justement aux journalistes : la disqualification, voire l'opprobre publique, qu'ils lancent sur toute personne qui s'évertuerait à les critiquer, et ce même si la critique est fondée.


Les anciens fumeurs sont rarement les plus tolérants avec la cigarette...
Si le ciel est gris et qu'un journaliste écrit qu'il pleut, je ne vais dire que le soleil brille juste pour me prouver que j'ai mon libre arbitre. Et dans la mesure où j'ai écrit quelques posts plus haut que la presse avait beaucoup à se reprocher, je me dis aussi qu'un lecteur retient surtout ce qu'il arrange.
Quand Mélenchon s'en est pris à un pauvre étudiant en journalisme, il n'y avait pas de critique fondée, juste l'envie de faire jouer un rapport de force et une envie d'humilier.
Je crois sincèrement que le journalisme est l'une des professions les plus exposées et les plus attaquées.

Les journalistes sont attaqués par les politiques et les électeurs de droite. En dehors de ça on peut pas dire qu'ils morflent particulièrement. Tout juste leur reproche-t'on leur corporatisme. Dans l'esprit collectif ce sont plus les médias que les journalistes qui font l'objet de défiance.
Pour être fonctionnaire, je peux te dire que j'aimerais bien être perçu par le français moyen comme l'est un journaliste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 15:20

Les électeurs de droite, en France, ça fait déjà un paquet de monde! Et la gauche y va aussi de bon coeur, mettant simplement d'autres arguments en avant.
Les fonctionnaires sont un tout petit plus nombreux que les 30000 titulaires de la carte de presse et au coeur de la vie de chaque Français. C'est pas justifié mais presque logique que vous vous en preniez plein la tronche.

deco@marseille

Messages : 3525
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Lun 22 Juil - 15:29

je capte pas ta logique du nombre mais peu importe, on s'éloigne de plus en plus du sujet

-------

http://www.omarseillais.net/viewtopic.forum?t=524

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 40 sur 40 Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum