Echos de la commanderie

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Echos de la commanderie

Message par fou_du_roi le Lun 22 Juil - 15:39

N'empêche, c'est beau de lire ce débat !
Vous bossez pas ou quoi...?
avatar
fou_du_roi

Messages : 2045
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 22 Juil - 19:09

MCO est fonctionnaire donc ça en fait déjà un qui bosse pas beaucoup. Hi hi. Et moi, je suis chômeur à temps partiel donc c'est pire encore.

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Mer 31 Juil - 22:34

Ca fait plaisir de retrouver la Une de l'Equipe...

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Jeu 1 Aoû - 2:07

Borussia du sud ou Bayern du sud, les deux me vont mais faut aller au delà du discours maintenant et maintenir une politique basée sur ces modèles pendant de nombreuses années.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Mar 7 Jan - 10:16

La pelouse du Vélodrome changée

Critiquée par José Anigo dimanche soir après le 32e de finale de Coupe de France entre l'OM et Reims (2-0, a.p.), la pelouse du Vélodrome va être changée d'ici vendredi. A l'issue d'une réunion tenue mardi entre le club et différents services de la ville, il a été décidé de poser 3000 m2 de nouvelle pelouse, d'un recours à un système de luminothérapie et d'une étude sur le dispositif de drainage probablement détérioré par le passages d'engins de chantier liés aux travaux en cours sur le stade. Elle devrait retrouver un état «conforme aux attentes du staff technique et des joueurs» le 18 janvier, lors de la réception de Valenciennes pour la 21e journée de L1, a indiqué le directeur général de l'OM Philippe Perez, sur le site internet du club.
Dimanche, le terrain avait été comparé à un champ de courses par Anigo : «On se serait cru sur l'hippodrome de Pont de Vivaux (un quartier de Marseille, ndlr).»
 lequipe 

OM : les tauliers prennent la main

Après avoir basé son recrutement estival sur la jeunesse, l'OM compte sur ses joueurs cadres. Anigo compte sur Diawara et Gignac pour guider leurs partenaires en cette deuxième partie de saison.

Ils forment un club très fermé, presque anachronique dans un groupe juvénile, où l'on préfère manier le joystick plutôt que de taper le carton. Gennaro Bracigliano (33 ans), Benoît Cheyrou (32 ans), Souleymane Diawara (35 ans) et Rod Fanni (32 ans) sont les seuls membres de l'effectif de José Anigo à dépasser la trentaine. Dans les prochaines semaines, Alaixys Romao et Jérémy Morel viendront grossir ce contingent. Une volonté érigée en principe cet été au moment d'effectuer un recrutement basé sur la promesse, la moyenne d'âge de l'équipe étant désormais de 25,8 ans.

L'âge n'est pas un critère suffisant pour définir un cadre, mais l'expérience devient un élément considérable lorsque le poids du maillot de l'OM devient trop lourd à porter. Les péripéties vécues cette saison en attestent. Parfois, certains jeunes ont tremblé au moment de fouler le Vélodrome, alors que le contexte était défavorable et que les virages hurlaient leur colère.

Cette jeune garde a besoin d'être encadrée par des vieux briscards, des guides chevronnés. Mais pas seulement. Des joueurs comme André-Pierre Gignac et Steve Mandanda, un poil plus jeunes, remplissent également ce rôle.

"J'ai demandé à Dédé ainsi qu'à d'autres éléments qui ont été recrutés à des prix élevés d'être importants sur et en dehors du terrain. Un Cheyrou ou un Diawara jouent ce rôle-là", indiquait José Anigo en fin de semaine passée.

Le manque de taulier s'est fait sentir à plusieurs reprises, jusqu'ici. C'est pour ajouter ce surplus d'expérience mâtinée de combativité que certains dirigeants, en interne, militaient pour le maintien de Joey Barton l'été dernier. Pas tant pour ses performances échevelées que pour sa capacité à maintenir ses partenaires sous pression en toutes circonstances. À la mi-temps d'un match, l'Anglais était capable de les insulter quand ceux-ci n'étaient pas à la hauteur et que la rencontre leur échappait.

La perspective d'engager Anthony Réveillère entrait aussi dans cette logique. Si tout le monde ne souhaitait pas sa venue, le latéral polyvalent de 34 ans serait venu pour apporter son expérience, transmettre son vécu international et rassurer les plus jeunes. Le mercato hivernal permettra-t-il d'y remédier ?
 laprovence 

C'est vrai que Joey faisait du bien à ce niveau.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Mar 7 Jan - 10:34

Ca aurait fait cher le taulier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Mar 7 Jan - 12:35

Mouai. A ce moment là fallait pas garder Cheyrou. On s'y retrouvait financièrement.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Jeu 23 Jan - 9:55

http://www.chronofoot.com/psg/le-psg-futur-sponsor-maillot-de-l-039-om-le-fake-qui-fait-le-buzz_art42751.html

Ca montre qu'on n'est vraiment plus grand chose une blague comme celle-là.

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Jeu 23 Jan - 12:13

Bien fun. Faudrait que ça remobilise. Mais notre orgueil n'est plus assez haut.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Ven 24 Jan - 10:12

OM : le vestiaire au bord de l'implosion ?

Comme toujours à Marseille, les mauvais résultats de l'OM s'accompagnent d'incroyables révélations dans la presse. Et la réalité dépasse, comme d'habitude, l'imagination des supporters...

La défaite concédée face à Nice au Stade Vélodrome a entraîné le déchainement des médias. Et chaque jour apporte son lot de divulgations sur les attitudes du vestiaire marseillais. Ainsi, d'après RMC Sport, l'effectif serait divisé en clans et certains penseraient actuellement à leur futur transfert tandis que d'autres auraient déjà la tête à la Coupe du Monde. La radio révèle, entre autre, que Rod Fanni aurait bien du mal à accepter le refus de son augmentation, que Nicolas Nkoulou rêverait de Premier League, que Mathieu Valbuena et Steve Mandanda penseraient plus que jamais à un départ, que Dimitri Payet aurait du mal à s'intégrer et que certains jeunes tels Giannelli Imbula ou Benjamin Mendy n'auraient pas un comportement mature. Le moins que l'on puisse dire c'est que la défense du maillot de l'OM ne semble pas au centre des préoccupations...

Info ou intox ? Au regard des résultats actuels, si éloignés du potentiel de l'équipe, on serait plutôt tenté d'y croire. On comprendrait en tout cas mieux pourquoi, Vincent Labrune, excédé, a appelé hier tous ceux qui souhaitent partir à le faire d'ici le 31 janvier. La principale erreur du dernier mercato est en tout cas certainement de n'avoir pas tenu compte des caractères des uns et des autres et d'avoir oublié de prendre un véritable taulier pour le vestiaire. Dans une telle ambiance, Joey Barton aurait notamment fait carnage...
Lephoceen

Aïe aïe aïe... Vite un résultat à Monaco...

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par fou_du_roi le Mar 4 Mar - 6:55


[size=58]Olympique de Marseille, la règle des trois[/size]










RÉCIT
Coups de bluff, jeux de pouvoir et grandes gueules : le quotidien du vestiaire phocéen, à la veille du déplacement à Paris dimanche.


C’est un Olympique de Marseille en net regain - une seule défaite lors des neuf derniers matchs de Ligue 1 - qui rend visite dimanche au Paris-Saint-Germain (1) pour l’un de ces «clasicos» qui, s’il casse rarement des briques sur le pré, demeure le plus important vecteur de communication de la Ligue pro. Fin politique, l’entraîneur phocéen, José Anigo, a compris qu’il avait plus à gagner qu’à perdre tant l’écart de budget (430 millions d’euros prévus pour la saison côté parisien, 125 millions pour l’OM) entre les deux formations est grand : «On a un bon petit match à jouer, un match marrant.» José Anigo est d’humeur : le redressement sportif lui appartient en partie. On a fait le tour d’un paysage marseillais ondulatoire et baroque, en déroulant la chaîne qui lie le coach de l’OM à la superstar à venir du foot français, Florian Thauvin, en passant par ce bon vieil André-Pierre Gignac.
[size=16]José Anigo la mémoire réversible

Depuis sa quatrième prise en main de l’équipe première, début décembre, le Fregoli marseillais - directeur sportif, recruteur, coach, chargé des relations avec les supporteurs et on en passe - a quelque peu assoupli son expression publique : plutôt que de se faire rentrer dans le lard par Anigo en pleine conférence de presse à chaque question jugée gênante par l’entraîneur, les journalistes ont désormais droit à un coup de fil de recadrage du président Vincent Labrune le lendemain.
José Anigo dit tout et le contraire de tout avec une conviction égale, mais il n’esquive pas les critiques et il a parfois le bon mot : les gens sont contents. Pour avoir méthodiquement sorti tous ceux - Alain Perrin, Pape Diouf, Didier Deschamps, Elie Baup - qui lui faisaient de l’ombre au fil des années, José Anigo évolue désormais protégé par une garde prétorienne qui, à l’instar de l’intendant de l’équipe, Michel Chatron, a parfois la foi exacerbée du converti pour avoir été un temps dans le viseur du bonhomme.
Quant au vestiaire, José Anigo a expliqué dans France Foot avoir fait simple :«Désormais, après un ou deux jokers, celui qui arrive en retard est prié de rentrer chez lui, et n’est pas payé ce jour-là.» Durant les causeries d’avant-match, José Anigo évoque parfois l’assassinat de son fils Adrien, le 5 septembre dans une rue du 13e arrondissement de Marseille. «Les joueurs savent le combat que je mène contre moi-même, et la saloperie que la vie m’a proposée. Avant les matchs, je dis aux joueurs qu’ils n’ont aucune raison d’avoir peur. Les vrais problèmes, ce n’est pas de perdre un match. Les joueurs doivent se dire : "Avec ce qu’il vit depuis cinq mois, il faut se bouger les fesses pour lui."» Anigo raconte aller sur la tombe de son fils tous les jours. Mais le fait qu’il fasse souvent état du drame, jusque dans le vestiaire ou les colonnes des journaux, n’est pas sans interroger ceux qui lui ont toujours prêté un certain machiavélisme.
Au vrai, il est difficile de savoir qui, des thuriféraires d’Anigo ou de ses détracteurs, tombent dans le panneau : disons que cette ambiance un peu floue est la métaphore changeante du foot, à Marseille comme ailleurs. A part ça, Anigo a pris acte du désinvestissement de certains cadres de la saison passée pour donner le manche à André-Pierre Gignac, son attaquant international, qu’il a caressé dans le sens du poil : «Désormais, il sait que je vais être derrière lui quoi qu’il arrive.»
 
André-Pierre Gignac plus petit dénominateur commun
On avait rencontré Gignac en février 2009, alors qu’il évoluait sous les couleurs de Toulouse, et on avait été secoué : l’extrême sensibilité du gaillard, ses scrupules - dix-huit mois plus tard ! - d’avoir repris la parole donnée au club de Lille durant l’été 2007, Toulouse ayant doublé son salaire, et enfin sa propension avouée à l’autodestruction personnelle (casino, embrouilles) quand le foot déraille, posaient un personnage à la fois tourmenté et maladroit. Depuis, le natif de Martigues (Bouches-du-Rhône) ne parle plus aux journalistes. Et les témoignages qui remontent depuis le vestiaire marseillais ne dépeignent plus un type introverti, mais tout l’inverse : le mec arrogant qui éprouve son pouvoir et son influence à tout bout de champ, ce qui a souvent pour effet de fragiliser ses coachs.
On l’a ainsi vu un jour se dresser devant Didier Deschamps - et tout le vestiaire - pour reprocher «ses enculeries» à celui qui, deux saisons plus tard, sera appelé pour prendre la direction des Bleus. Sacrifié début décembre, Elie Baup ne savait pas non plus comment le prendre. Quand il se sait mal utilisé sur le terrain ou quand on oublie de le rassurer, Gignac fait du bruit : les jeunes du club n’en perdent pas une miette - «Tiens, ça marche comme ça ici ?» - et les autres s’agacent, surtout s’ils sont Ghanéens et que Gignac vient leur dire en déconnant qu’il peut racheter leur pays avec son salaire (autour de 250 000 euros net mensuels). Pour un entraîneur, le côté «cake» du gaillard a aussi du bon. Gignac n’est ni un intrigant ni le genre de type qui tourne indéfiniment autour du problème : le plus petit dénominateur commun - «ce soir, on se défonce, les gars !» - est souvent le moyen le plus sûr de souder un vestiaire le temps d’un match, surtout quand celui qui parle reste, comme Gignac, sur 12 buts lors de ses 14 derniers matchs.
Florian Thauvin l’innocence aux poches pleines
Le pouvoir d’entraînement d’André-Pierre Gignac n’a pas échappé à son coéquipier Florian Thauvin (21 ans), qui aura pris plus de leçons de morale cet été à l’occasion des grèves de l’entraînement entreprises pour s’exfiltrer du club de Lille (qui l’avait sous contrat) et rejoindre l’OM que n’importe quel détenu de droit commun. L’international espoir a respecté les basiques : tous les ballons pour Gignac, ce qui lui vaut la protection d’un joueur qui n’a pas pour habitude de la retirer au premier coup de vent. Du coup, les autres maronnent dans leur coin : Mathieu Valbuena (qui a son rond de serviette chez les Bleus) et Dimitri Payet ne cherchent même plus à cacher leur agacement durant les rencontres.
Dans une passionnante interview parue dans le Parisien fin janvier, Thauvin livre quelques clés de sa personnalité : une confiance en lui considérable qu’il importe de ne pas confondre avec ce côté rebelle dont on l’affuble à tort, un amour immodéré du ballon et des élans de son âge envers sa grand-mère, qu’il rejoint à Orléans dès qu’il le peut quand ses voisins de vestiaire vont faire la bombe à Miami ou Ibiza. Thauvin a assuré la promotion du match de dimanche en bâchant le club parisien dans les colonnes du magazine Surface «Il n’y a plus de valeurs au Paris-SG. Ils ne parlent plus que d’argent.» Anigo : «Cela prouve son caractère. Florian dit ce qu’il pense.» Lucas Digne, défenseur du Paris-SG : «Je n’ai rien à répondre là-dessus. Je n’ai aucun souci avec lui. Ce qui est certain, c’est qu’il a du talent.»
Le monde est petit : c’est Lucas Digne qui, en donnant son salaire parisien - 260 000 euros mensuels - à Thauvin lors du Mondial U20 que les Bleuets ont disputé l’été dernier, a indirectement poussé le joueur à aller au carton pour quitter Lille. Ce qui avait valu à Thauvin un accueil détestable - «Thauvin, fils de pute !» - de la part des supporteurs nordistes lorsque l’OM a joué dans le Nord en décembre. Le service d’ordre marseillais avait fait le coup de poing. Florian Thauvin, lui, avait juste marqué son étonnement. On a compris ce jour-là qu’il irait loin.
(1) 21 heures sur Canal +.
Grégory SCHNEIDER
[/size]
avatar
fou_du_roi

Messages : 2045
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Mar 4 Mar - 11:48

Un papier de sport bien écrit, ça fait toujours plaisir.
La vanne de Gignac sur les Ghanéens, bof bof.

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Mer 19 Mar - 2:07

Mennucci réaffirme qu'il a des contacts avec des pays du golfe. Réponse de Gaudin : je ne veux pas de "ces gens là". Ça rend d'autant plus crédible l'arrivée d'investisseurs en cas de victoire Ps s'ils ont été bloqués auparavant par Gaudin.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Mer 19 Mar - 5:56

MLD déclare sur le site off' qu'il n'y a pas de repreneur crédible. Mais ça change rien. On peut toujours espérer qu'en fonction des municipales il puisse y en avoir un qui se présente. Gaudin ayant visiblement tué dans l'œuf certaines pistes.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Mer 19 Mar - 9:54

Je l'ai déjà dit mais est-ce que notre seul horizon, c'est un repreneur du Moyen-Orient? Le foot doit-il devenir un truc d'hyper-milliardaires? Le PSG, ça a marché mais qu'est-ce qui nous dit qu'on ne finirait pas comme Malaga? De toute façon, le fair-play financier va peut-être bloquer tout ça.

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Mer 19 Mar - 11:22

Même en étant intelligent, je ne pense pas qu'on puisse combler une différence économique aussi importante. Tant que Paris et Monaco bénéficieront d'un tel avantage, on est condamné à rester un club de second plan. Il suffit de voir comment ça se passe dans les autres championnats européens.

Je ne crois pas tellement au fair-play financier. Avec leurs sponsors qataris fantômes, les parisiens ont déjà trouvé un moyen de le contourner.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Ven 11 Juil - 15:36


_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Mer 16 Juil - 12:20

Le programme des matches amicaux compense la Coupe d'Europe qu'on ne dispute pas...

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Aymeric22 le Mer 16 Juil - 13:23

Samedi contre Leverkussen, 19h, sur Canal+.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12560
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Sam 26 Juil - 13:33

On est 18e dans le power ranking des clubs européens de Bleacher Report. Ca fait quand même vachement plaisir. On est aussi dans leur top 10 des équipes qu'il faut suivre cette saison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Sam 26 Juil - 21:38

Merci Bielsa.
Bleacher Report a une branche européenne? Parce que je me méfie des analyses américaines du foot européen.

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Dim 27 Juil - 7:04

Je ne sais pas. Sur les grosses équipes, j'aime bien leurs articles, je les trouve pas trop mauvais. Là où ils ne sont pas compétents, ça va être sur un championnat entier, à l'exception du championnat anglais. Un article du genre analyse de la L1, on voit qu'ils manquent de connaissances sur les petites équipes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par deco@marseille le Lun 18 Aoû - 12:10

"Lors de la conférence de presse de vendredi, Marcelo Bielsa a évoqué les disparités entre ce que Vincent Labrune lui avait promis en Avril et la réalité d’aujourd’hui (Voir ci-dessous). Le coach argentin a été contraint d’accepter le retard dans le recrutement, la création d’un loft et le départ forcé d’un joueur sur lequel il comptait, Morgan Amalfitano. Si Bielsa a tenté d’expliquer qu’il fallait être flexible et positif, sa patience commence à atteindre ses limites.

Labrune a peur d’un départ de son coach.

Selon nos informations, Marcelo Bielsa a exprimé son mécontentement lors d’une réunion avec sa direction en cette fin de semaine. Avant la défaite de ce dimanche face à Montpellier, le technicien a listé toutes les promesses non tenues et a fini par exploser. La réunion s’est donc très mal passée, le ton est monté, et le coach argentin est parti très énervé. Selon une source proche du club, Vincent Labrune commencerait à craindre que son entraineur star claque la porte en septembre si le mercato ne lui convient pas.

L’ancien sélectionneur du Chili aurait non seulement du mal à accepter de ne pas pouvoir superviser le centre de formation, mais aussi et surtout de ne pas avoir son effectif complet pour la reprise. Le technicien argentin trouve que le recrutement de défenseurs centraux tarde trop, il ferait d’ailleurs jouer Jérémy Morel en défense central et Dja Djédjé titulaire à droite pour souligner les manques de son effectif et mettre la direction face à ses responsabilités. Il n’a pas choisi Alessandrini et Batshuayi, la piste Alef ne serait pas non plus son choix…

Bielsa voulait conserver Amalfitano

Le dossier Amalfitano est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Bielsa voulait à tout prix récupérer le joueur pour le faire jouer en numéro dix ou même comme latéral droit dans sa défense à cinq. Selon nos informations, Amalfitano, qui voulait jouer à Marseille sous les ordres de Bielsa, était même prêt à accepter une prolongation de contrat avec baisse de salaire. Mais la direction olympienne a fait ses choix. Si Bielsa n’a pas aimé le comportement de son joueur jeudi quand il s’est rendu à l’entrainement alors qu’il n’y était pas convié, il comprend l’ancien lorientais.

Celui que l’on surnomme « El Loco » est donc très remonté contre sa direction. Il reste encore 15 jours de mercato pour que le président de l’OM réponde à ses attentes. La balle est dans le camp de Vincent Labrune, mais après seulement deux journées de championnat, des tensions sont déjà bien présentes au sein du club phocéen…"

Ca vient du site footballclubdemarseille.fr dont je n'avais encore jamais entendu parler. C'est crédible mais est-ce vrai?

deco@marseille

Messages : 3506
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Invité le Lun 18 Aoû - 14:53

Labrune peut passer de bon président à gros trou du cul si c'est vrai. En plus, on le connait Bielsa ; le faire venir et agir comme ça avec lui, c'est voué à l'échec.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Rockberg le Mar 19 Aoû - 5:51

Si Bielsa vient à partir à cause de Labrune, j'ose espérer que ce dernier assumera ses responsabilités et se cassera de la présidence du club
avatar
Rockberg
Admin

Messages : 820
Date d'inscription : 13/12/2008
Age : 37
Localisation : Caen

Voir le profil de l'utilisateur http://geniusesport.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos de la commanderie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum