culture et consommation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

culture et consommation

Message par Invité le Mer 15 Mai - 10:42

grosse déprime !
Virgin est mort.
fini ce temple du commerce culturel en plein champs élysées, sur 4 étages ouverts tous les jours jusqu'à minuit. gâce aux spéculateurs immobiliers demain les champs élyses ne seront qu'un grand salon de l'auto permanent avec des tas de concessionnaires et quelques boutiques de luxe puisque personne d'autre ne peut s'y payer un bail aujourd'hui.
cette fermeture c'est la faute à une très mauvaise politique d'expansion en France mais c'est aussi notre faute à tous.
à croire que la culture est gratuite, que télécharger c'est pas grave, qu'acheter d'occase c'est un geste de résistance contre des prix trop élevés, que payer en VOD ou sur des sites de téléchargement légal c'est pareil qu'aller en magasin, on tue les commerces culturels et ensuite ce sera le tour des artistes.

ce soir je suis dégouté.

et comme si cette fermeture ne suffisait pas, la direction de Virgin dans un cynisme à vomir a décidé de tout liquider à -50% depuis deux jours, en demandant aux centaines de futurs abonnés à pole emploi qui ne savent pas encore à quelle sauce ils vont être mangés de brader leur outil de travail à des charognards venus faire des affaires sur le dos de ces salariés.
je reviens des champs, le magasin est littéralement pillé.
un excellent article qui explique comment ces deux jours se sont déroulé : http://lesretrogaleriesdemistergutsy.blogspot.fr/2013/05/dignite-au-rabais-ou-le-delicieux.html?zx=389e45bbcaf94426
faut être honnête, j'y suis passé en quête d'une bonne affaire avant d'avoir pris conscience de ce qui était en train de se passer.
et bien après avoir lu ça, je suis bien content d'être arrivé trop tard car ce soir je me sentirais bien mal dans ma peau avec mon ipad entre les mains en sachant comment je l'aurais acquis.

dégouté


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Aymeric22 le Jeu 16 Mai - 8:59

Seuls les parisiens sont dégoutés. Celui des champs était une institution, mais en province c'était sans intérêt dans des lieux magnifiques. Ils n'ont pas su donner le côté musée ou original pour maintenir une âme dans cette enseigne.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12282
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Invité le Jeu 16 Mai - 9:36

Même en province c'est un drame.

Au delà des emplois supprimés, chaque magasin supprimé et non remplacé c'est un lieu pour la culture en moins.
J'ai même tendance à dire que c'est plus grave pour vous.
A Paris même si le Virgin des champs était ce qu'il se faisait de mieux avec la FNAC des ternes ou celle de St. Lazare, il nous reste des tas d'alternatives, pour le moment.

Et puis le plus déplorable la dedans si tu as tout lu c'est pas la fermeture. C'est la méthode brutale choisie par les dirigeants.
C'est une honte d'imposer ça à ses salaries.
C'est comme demander à des ouvriers francais de déménager eux même leurs machine outils en Pologne avant fermeture de leur site.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par deco@marseille le Jeu 16 Mai - 11:12

La disparition de la culture sur les Champs, c'est un vrai probleme. L'UGC Triomphe avait ferme il y a quelques annees. La Poste, un symbole, est pas sure de rester. J'avais fait la fermeture de Virgin sur Times Square qui posait a peu pres les memes enjeux. Y a un Forever 21 maintenant...
La FNAC pourrie des Champs reste?

Quant a ce qui est de notre faute, je veux bien mais les intermediaires qui se gavent ont aussi conduit le systeme a sa perte.

deco@marseille

Messages : 3456
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Invité le Jeu 16 Mai - 13:48

les intermédiaires ont bon dos je trouve
bien sur qu'ils se gavent, comme tout le monde non?
tu connais des gens qui font des affaires pour ne pas gagner d'argent?

chaque fois qu'on radine, on tue des emplois quel que soiot le domaine, faut bien en être conscient.

après c'est une question d'honnêteté intellectuelle.
quand on a pas les moyens d'acheter une voiture on n'en achète pas, quand on a pas les moyens d'aller au resto on mange chez soi, idem pour les fringues, le tourisme, etc ...
alors pourquoi quand on a pas les moyens de se payer un cd ou un film on se croit autorisé à aller le piller sur internet?

l'exception culturelle qui voudrait que ce soit à disposition de tous et les marges des producteurs et distributeurs c'est une sale excuse.
la vérité c'est que c'est en accès libre sur internet, qu'on peut voler sans se faire remarquer et qu'on le fait donc en toute impunité.
avant internet et la copîe numérique on achetait et pourtant c'était pas moins cher. on bouffait pas des pates tous les jours pour autant.

on peut regretter qu'il n'existe pas des formules qui permettent aux moins riches d'avoir eux aussi accès à un minimum de culture légalement.
c'est sur qu'il y a quelque chose à faire dans ce domaine.
mais la plupart d'entre nous ont les moyens de se la payer et la pillent quand même. ya aucune excuse à ça.

concnernant les magasins, c'est triste que des magasins culturels ne puissent plus survivre dans les centre ville.
effectivement la fnac des champs existe encore mais ça ne va pas forcément durer vu la tendance actuelle.
ils peuvent même pas espérer grossir avec la disparition du Virgin. c'est qu'une fnac pour touristes ou acheteurs pressés passant par là.
c'est la plu pourrie que je connaisse.

la fermeture de la poste c'est pas déjà acté?
il me semblait que la hausse du loyer était trop importante et qu'ils avaient décidé de ne pas renouveler le bail
quand on a 10 minutes à perdre autant pousser aux ternes, c'est à côté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Aymeric22 le Ven 17 Mai - 7:59

Il fallait pas non nationaliser les Virgin...

Le point de vu le plus intéressant ceci dit, c'est celui là :
http://www.rue89.com/2013/05/16/soldes-a-virgin-etes-comportes-comme-pourritures-242388

Un exemple pathétique de l’inexorabilité du capitalisme. L'homme mettra les derniers clous sur le cercueil de son voisin s'il a le sentiment d'être gagnant.

Les politiques auraient dû demander aux clients de faire un acte politique en boycottant... au moins symboliquement, même si ça n'aurait pas été appliqué ça soulignait le cynisme de cette situation.

Tant qu'il n'y aura pas une politique mondiale de régulation pour lutter contre la nécessité de croissance permanente on ne pourra qu’observer et constater ces déchéances.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12282
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Invité le Ven 17 Mai - 9:23

Aymeric22 a écrit:Il fallait pas non nationaliser les Virgin...

Le point de vu le plus intéressant ceci dit, c'est celui là :
http://www.rue89.com/2013/05/16/soldes-a-virgin-etes-comportes-comme-pourritures-242388
Donc t'as répondu à mon post sans l'avoir lu ...
C'est la reprise de mon lien ;)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Aymeric22 le Lun 18 Nov - 5:14


Arthur : "Qu'est ce qu'on attend pour aller fouiller dans les affaires du Mouv' ?"

Arthur a vivement répondu aujourd'hui aux propos des dirigeants de Radio France. Ces derniers ont récemment rejeté sans ménagement sa proposition de fusionner sa radio Ouï FM avec le Mouv', la station publique à destination des jeunes.

La polémique sur la fusion de Ouï FM avec Le Mouv' n'en finit plus d'alimenter la chronique médiatique. Quelques jours après la proposition officielle du propriétaire de Ouï FM, Arthur, de rapprocher les deux stations, la direction du "Mouv' avait adressé une fin de non recevoir assez claire à l'animateur de TF1. "C'est une proposition inamicale, hors sujet, insultante et anachronique" avait tranché Joël Ronez, le nouveau patron de la station publique. Du côté de Radio France, on avait également expliqué à ce sujet qu'on ne pouvait pas "confier les clés de la Banque de France à Bonnie and Clyde".



Invité de TV Mag, Arthur réplique à son tour à ces déclarations. Sur le fond, il a raillé l'irrationnalité économique du Mouv', une radio de "100 personnes" existant depuis 16 ans et dotée d'un budget de 17 millions d'euros. "C'est le budget de BFM Business, Ouï FM, FG, Ado, Nova et TSF Jazz réunis" a moqué l'animateur. Selon lui, ces 16 millions d'euros sont de "l'argent jeté par les fenêtres", surtout pour une audience de 160.000 auditeurs, "c'est à dire 0" selon Arthur.



"Leur échec m'empêche de me développer"

Très remonté, le propriétaire de Ouï FM a affirmé parler au nom de nombreuses radios privées indépendantes irritées selon lui de voir leur développement freiné par l'occupation de la bande FM par des radios publiques défaillantes. "S'il faisait leurs petites histoires de leur côté, moi, je m'en fous. Ça ne me regarde pas. Le Mouv', ça n'a jamais marché" a expliqué Arthur. "Le problème, c'est que leur échec m'empêche de me développer. A cause d'eux, je ne peux pas avoir de fréquences" a-t-il dénoncé. Et l'animateur de lancer un appel à la ministre de la culture, Aurélie Filippetti : "Qu'est ce qu'on attend pour aller fouiller dans les affaires du Mouv' ?".



"Ces gens n'ont aucune conscience des réalités économiques"

Quant aux attaques des dirigeants de Radio France, "ça m'a énervé" a reconnu Arthur visiblement révolté de s'être fait "insulté" quand "on propose de tendre la main". Rebondissant sur des propos du patron du Mouv', Joël Ronez, qui comparait sa station au centre Beaubourg et celle d'Arthur à H&M, l'animateur a fustigé le comportement hautain des dirigeants de la radio publique. "Ces gens n'ont aucune conscience des réalités économiques" a-t-il expliqué déclarant qu'ils vivaient "sur Pluton". "Le Mouv' serait dans le privé, ça ferait 16 ans et un jour qu'elle aurait déposé le bilan" a moqué Arthur exhortant une nouvelle fois l'Etat à "arrêter cette gabegie".
Quelle ordure cet Arthur. Le Mouv' est une des 4 ou 5 radio que j'écoute (Nova, Le Mouv', RMC, FIP, France infos). Et franchement si ce n'est pas le service publique qui propose ce contenu personne ne le fera. Marre des 20 même chansons qui passent en boucle partout et de la demi heure de pub par heure toute la journée. Heureusement que le service publique est là pour la culture.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12282
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par deco@marseille le Lun 18 Nov - 8:47

Je n'aime ni Arthur, ni Le Mouv'. C'est la morgue de l'un contre l'autre. L'un croit que son argent et sa réussite lui donnent raison, oubliant qu'il a tendance à faire de la merde. L'autre s'estime au-dessus du Français moyen, en dépensant l'argent de ce même Français moyen.

deco@marseille

Messages : 3456
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Invité le Lun 18 Nov - 10:16

Exact. Admettre de dépenser à perte pour promouvoir une forme de culture c'est une chose. Le faire avec des moyens déraisonnables c'en est une autre.
Dans le climat actuel on ne peut exonérer un secteur public quel qu'il soit d'un minimum d'efforts dans les dépenses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: culture et consommation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum