les espoirs de l OM

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Ven 30 Sep - 10:44

samuel a écrit:Vous avez quelques bons jeunes à l'OM.

Ce qui est dommage, c'est qu'ils rentrent dans le groupe grace ou plutôt à cause du budget limité de l'om cette année. Je vois cela comme une très bonne chose mais je suis certains que Deschamps ne serait pas de mon avis. Ce n'est pas réellement une politique de la part du club et un choix de Deschamps mais justement il n'avait pas le choix. S'il l'avait eu (avec le budget qui va avec), jamais ces jeunes ne serait dans le groupe et auraient finis par partir comme la majorité ces dernières années malheureusement.

C'est finalement un mal pour un bien.

D'ailleurs, j'aimerais votre avis, ça en est d'ailleurs paradoxal d'aller chercher des jeunes ailleurs Azpi qui je trouve est très moyen suivant les matchs. N'y a t'il pas des jeunes latéraux de bons niveaux parmis vos jeunes pouvant rivaliser avec Azpi ?...

c'est pas pour cette raison que vos avez changé de politique cette année peut être ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par samuel le Ven 30 Sep - 11:24

mco a écrit:
samuel a écrit:Vous avez quelques bons jeunes à l'OM.

Ce qui est dommage, c'est qu'ils rentrent dans le groupe grace ou plutôt à cause du budget limité de l'om cette année. Je vois cela comme une très bonne chose mais je suis certains que Deschamps ne serait pas de mon avis. Ce n'est pas réellement une politique de la part du club et un choix de Deschamps mais justement il n'avait pas le choix. S'il l'avait eu (avec le budget qui va avec), jamais ces jeunes ne serait dans le groupe et auraient finis par partir comme la majorité ces dernières années malheureusement.

C'est finalement un mal pour un bien.

D'ailleurs, j'aimerais votre avis, ça en est d'ailleurs paradoxal d'aller chercher des jeunes ailleurs Azpi qui je trouve est très moyen suivant les matchs. N'y a t'il pas des jeunes latéraux de bons niveaux parmis vos jeunes pouvant rivaliser avec Azpi ?...

c'est pas pour cette raison que vos avez changé de politique cette année peut être ?

Mais justement mco mais comme je l'ai dis c'est une politique chez nous cette année. Comme on est plus ou moins dans la même situation, l'OM aurait du faire de même, c'était l'année pour le faire.

On avait pas de sous (OL et OM) cette année donc autant miser sur l'avenir et ce qui nous rapportera peut être de l'argent.

samuel

Messages : 1875
Date d'inscription : 07/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Ven 30 Sep - 11:35

pour adopter cette politique encore faut il en avoir les moyens

quand vos jeunes forment l'ossature des sélections de jeunes, nous on peine à en avoir un ou deux dans chaque tranche d'age

combien de lyonnais au sein de la sélection demi finaliste de la coupe du monde des -20 et combien de marseillais?

c'est pas qu'on donne pas leur chance à nos bons jeunes c'est qu'on en a très peu
il y a quelques années on n'en avait pas ou presque donc il y a déjà du progrès, faut pas trop en demander en si peu de temps

si cette saison on laisse la même place aux jeunes que ce que fait l'OL, on joue clairement le maintien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Ven 30 Sep - 22:23

samuel a écrit:C'est une politique de club aussi. A quoi ça sert de former des jeunes pour ne rien en faire et casser le travail effectué en ne les faisant pas jouer.

Je prend l'exemple d'Azpi car il n'a jamais été flamboyant mais il joue tout le temps. Dean, si Bocaly avait le temps de jeu d'Azpi, il progresserait fortement et ferait certainement au moins aussi bien qu'Azpi. Avant de faire un bon match, le staff a eu la patience d'attendre (comme d'autres d'ailleurs), patience que ne bénéficie jamais les jeunes.

Ce n'est pas en les faisant jouer 10mn de temps en temps pour dépanner qu'ils auront l'habitude, les automatismes, la confiance et donc l'opportunité de montrer se qu'ils valent. S'ils sont fait d'excellentes saison à Montpellier ou ailleurs, c'est qu'en leur faisant une place et avec un peu de patience, il pourraient apporter quelques chose.

Selon moi Deschamps en est la cause et encore une fois, c'est une question de politique sportive. (Et au moins ça permettrait de rentabiliser en vente et autres)
Sur ce point tu as entierement raison.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Ven 30 Sep - 22:25

mco a écrit:faut être un peu objectif aussi
on a combien de jeunes en équipes nationales par rapport à lyon?
si nos jeunes ne jouent pas c'est parce qu'ils n'ont pas le niveau, cette polémique est stérile.

les deux ayew jouent
gadi et omrani joueront peut être mais ils sont encore très jeunes

quant au fait de prendre deux joueurs prétendument moyens plutôt qu'un très bon et un espoir c'est une obligation plus qu'un choix
si ça tenait qu'à DD il aurait un très gros joueur à chaque poste et il meublerait pour le reste
seulement pour des raisons d'attractivité sportive et économique c'est souvent bien plus simple d'avoir des bons joueurs de L1 quitte à doubler les postes pour limiter les risques de bides que d'avoir des valeurs sures
Il y a aussi un truc que je comprend pas tres bien, on a une generation, si je me souviens bien les 94, ils ont ete champion de France 2 annees de suite, et pas un, ou tres peu a ete convonquer en selection nationnal. Je sais que bcp de gens crient a l injustice.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Aymeric22 le Sam 1 Oct - 4:05

mco a écrit:quant au fait de prendre deux joueurs prétendument moyens plutôt qu'un très bon et un espoir c'est une obligation plus qu'un choix
si ça tenait qu'à DD il aurait un très gros joueur à chaque poste et il meublerait pour le reste
seulement pour des raisons d'attractivité sportive et économique c'est souvent bien plus simple d'avoir des bons joueurs de L1 quitte à doubler les postes pour limiter les risques de bides que d'avoir des valeurs sures

J'ai l'impression surtout qu'on donne une prime de confiance aux joueurs de L1. On pourrait choper des internationaux à tous les postes pour un coup raisonnable, mais on a peur de l'adaptation. Et quand on va chercher un étranger (Azpi), on le prend trop vert et trop tendre.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12499
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Sam 1 Oct - 8:37

Aymeric22 a écrit:
mco a écrit:quant au fait de prendre deux joueurs prétendument moyens plutôt qu'un très bon et un espoir c'est une obligation plus qu'un choix
si ça tenait qu'à DD il aurait un très gros joueur à chaque poste et il meublerait pour le reste
seulement pour des raisons d'attractivité sportive et économique c'est souvent bien plus simple d'avoir des bons joueurs de L1 quitte à doubler les postes pour limiter les risques de bides que d'avoir des valeurs sures

J'ai l'impression surtout qu'on donne une prime de confiance aux joueurs de L1. On pourrait choper des internationaux à tous les postes pour un coup raisonnable, mais on a peur de l'adaptation. Et quand on va chercher un étranger (Azpi), on le prend trop vert et trop tendre.

tu me trouves un seul international A espagnol qu'on peut choper pour 7 millions et un salaire de 150k et on en reparle.
en attendant prendre un espoir c'est le seul moyen qu'on ait d'avoir un international espagnol si on parvient à le faire progresser et à le garder un ou deux ans quand il aura franchi ce cap

on prend en L1 parce qu'on n'a pas les moyens de prendre mieux (et c'est déjà très bien)

on dirait que vous n'avez aucune conscience du marché et des moyens de l'om

et dean pas la peine de sous entendre qu'il existe un lobby anti-marseillais en sélections de jeunes
si ils étaient si bons nos jeunes ils réussiraient à l'om ou ailleurs, mais ils réussiraient.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par fou_du_roi le Sam 1 Oct - 17:49

Vous aviez un groupe de 17 joueurs pour ce match, pourquoi ne pas avoir appelé un jeune pour compléter le groupe ?

D.D. : "J'en avais déjà trois dans le groupe. Les jeunes jouaient aussi. Je ne suis pas un professeur d'école pour distribuer les bons points. Il faut connaitre la vérité, je veux bien qu'on veuille valoriser les jeunes, mais quelle est la situation de l'OM ? L'an dernier, notre réserve était en DH, les U19 se sont sauvés à la dernière journée, voilà. Aujourd'hui, on est en CFA2. Il n'y a aucun jeune joueur sélectionné en U16, U17, U18 ou encore U19 français ! Je ne suis pas là pour faire des cadeaux, être en équipe professionnelle, ça se mérite. Je ne suis pas là pour faire plaisir. Je fais en fonction de ce qu'il y a et de ce qu'il n'y a pas. Après, je m'adapte. Aujourd'hui, c'est la réalité."
@Le Phocéen.

Fermez le ban(c).
avatar
fou_du_roi

Messages : 2044
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Dim 2 Oct - 0:13

mco a écrit:
Aymeric22 a écrit:
mco a écrit:quant au fait de prendre deux joueurs prétendument moyens plutôt qu'un très bon et un espoir c'est une obligation plus qu'un choix
si ça tenait qu'à DD il aurait un très gros joueur à chaque poste et il meublerait pour le reste
seulement pour des raisons d'attractivité sportive et économique c'est souvent bien plus simple d'avoir des bons joueurs de L1 quitte à doubler les postes pour limiter les risques de bides que d'avoir des valeurs sures

J'ai l'impression surtout qu'on donne une prime de confiance aux joueurs de L1. On pourrait choper des internationaux à tous les postes pour un coup raisonnable, mais on a peur de l'adaptation. Et quand on va chercher un étranger (Azpi), on le prend trop vert et trop tendre.

tu me trouves un seul international A espagnol qu'on peut choper pour 7 millions et un salaire de 150k et on en reparle.
en attendant prendre un espoir c'est le seul moyen qu'on ait d'avoir un international espagnol si on parvient à le faire progresser et à le garder un ou deux ans quand il aura franchi ce cap

on prend en L1 parce qu'on n'a pas les moyens de prendre mieux (et c'est déjà très bien)

on dirait que vous n'avez aucune conscience du marché et des moyens de l'om

et dean pas la peine de sous entendre qu'il existe un lobby anti-marseillais en sélections de jeunes
si ils étaient si bons nos jeunes ils réussiraient à l'om ou ailleurs, mais ils réussiraient.
Benatia...
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Dim 2 Oct - 2:20

fou_du_roi a écrit:
Vous aviez un groupe de 17 joueurs pour ce match, pourquoi ne pas avoir appelé un jeune pour compléter le groupe ?

D.D. : "J'en avais déjà trois dans le groupe. Les jeunes jouaient aussi. Je ne suis pas un professeur d'école pour distribuer les bons points. Il faut connaitre la vérité, je veux bien qu'on veuille valoriser les jeunes, mais quelle est la situation de l'OM ? L'an dernier, notre réserve était en DH, les U19 se sont sauvés à la dernière journée, voilà. Aujourd'hui, on est en CFA2. Il n'y a aucun jeune joueur sélectionné en U16, U17, U18 ou encore U19 français ! Je ne suis pas là pour faire des cadeaux, être en équipe professionnelle, ça se mérite. Je ne suis pas là pour faire plaisir. Je fais en fonction de ce qu'il y a et de ce qu'il n'y a pas. Après, je m'adapte. Aujourd'hui, c'est la réalité."
@Le Phocéen.

Fermez le ban(c).

voilà qui a le mérite d'être clair

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Dim 2 Oct - 2:43

Dean Corso a écrit:
mco a écrit:
Aymeric22 a écrit:
mco a écrit:quant au fait de prendre deux joueurs prétendument moyens plutôt qu'un très bon et un espoir c'est une obligation plus qu'un choix
si ça tenait qu'à DD il aurait un très gros joueur à chaque poste et il meublerait pour le reste
seulement pour des raisons d'attractivité sportive et économique c'est souvent bien plus simple d'avoir des bons joueurs de L1 quitte à doubler les postes pour limiter les risques de bides que d'avoir des valeurs sures

J'ai l'impression surtout qu'on donne une prime de confiance aux joueurs de L1. On pourrait choper des internationaux à tous les postes pour un coup raisonnable, mais on a peur de l'adaptation. Et quand on va chercher un étranger (Azpi), on le prend trop vert et trop tendre.

tu me trouves un seul international A espagnol qu'on peut choper pour 7 millions et un salaire de 150k et on en reparle.
en attendant prendre un espoir c'est le seul moyen qu'on ait d'avoir un international espagnol si on parvient à le faire progresser et à le garder un ou deux ans quand il aura franchi ce cap

on prend en L1 parce qu'on n'a pas les moyens de prendre mieux (et c'est déjà très bien)

on dirait que vous n'avez aucune conscience du marché et des moyens de l'om

et dean pas la peine de sous entendre qu'il existe un lobby anti-marseillais en sélections de jeunes
si ils étaient si bons nos jeunes ils réussiraient à l'om ou ailleurs, mais ils réussiraient.
Benatia...

on a lâché benatia il y a 3 ans
entre deux on a eu deux changements de président et un changement d'entraineur
de l'équipe actuelle seul anigo pourrait être éventuellement tenu responsable
alors si dans 3 ans un des jeunes actuels perce alors que DD n'en voulait pas tu pourras revenir dire qu'on s'est planté mais là je vois pas ce que benatia vient faire dans la discussion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Aymeric22 le Mer 19 Oct - 12:53

Roland, un Olympien pas comme les autres

Un Bordelais qui a le sourire, c'est très rare par les temps qui courent. C'est pourtant le cas de Gérard Roland (30 ans - Photo Presse-Sports), capitaine de la réserve de l'OM, une nouvelle fois retenu par Didier Deschamps dans le groupe qui affrontera Arsenal ce mercredi en Ligue des champions. Apparu pour la première fois sur la feuille de match du groupe pro samedi dernier à Toulouse (0-0), Roland a rejoint la réserve de l'OM en juillet 2010. Depuis, ce défenseur central a imposé sa griffe.

Un intello du football ?

Solide sur le rectangle vert, celui qui a été formé aux Girondins de Bordeaux a un parcours atypique en dehors. Titulaire d'une licence en histoire de l'art, il prépare également un mémoire sur le suivi psychologique des jeunes dans un centre de formation. Son profil semble plaire de plus en plus à Deschamps, qui l'a même titularisé le 7 octobre en amical face à Monaco (4-1). Si les cadres habituels n'assument pas leur statut rapidement (Diawara) ou restent éternellement à l'infirmerie (Mbia), Roland pourrait avoir un sacré coup à jouer dans les prochaines semaines. -

francefoot

Pas vraiment le profil classique d'un espoir...mais histoire intéressante.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12499
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Lun 7 Nov - 2:26

Michel Araai, jeune attaquant de l’Olympique de Marseille que nous vous présentions il y a quelques jours sur Espoirs du Football a été l’auteur d’un excellent Tournoi du Val de Marne avec l’Equipe de France U16.

Le jeune joueur de l’OM a inscrit le premier but de l’Equipe de France lors de cette compétition en trompant le gardien des Etats-Unis lors du match d’ouverture. Il s’agissait alors de sa première apparition sous le maillot Bleu. Il s’est ensuite à nouveau fait remarquer lors du troisième match de la compétition en inscrivant une nouvelle fois le premier but du match, cette fois ci contre le Pérou.

Plusieurs recruteurs anglais, qui étaient présents dans les tribunes ont noté le nom de Michel Araai sur leurs calepins, notamment Arsenal et Manchester United. Le joueur de l’OGC Nice Neal Maupay et celui du FC Metz Gnaly Cornet ont également tapé dans l’oeil de ces superviseurs.

Né le 29 avril 1996 à Marseille, Michel Araai évolue sous les couleurs de l’Olympique de Marseille depuis 2004.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Mer 16 Nov - 12:25

C'est avec étonnement que nous avions constaté l'absence de Chris Gadi ces derniers jours à l'entrainement, alors que le groupe olympien était réduit en cette trêve internationale, et que plusieurs jeunes de la réserve étaient conviés aux séances de Didier Deschamps. L'attaquant olympien de 19 ans faisait pourtant partie du groupe pro depuis le début de la saison. Mais la donne a changé et Gadi a été prié de retourner s'entraîner avec la réserve, révèle ce mercredi le quotidien La Provence, dans lequel Deschamps s'explique : "La décision (d'écarter Gadi) est le fruit d'un manque évident d'implication dans le travail quotidien et l'envie de faire tourner les jeunes pour évaluer leur comportement avec les professionnels sans leur donner l'impression de s'installer" a détaillé l'entraîneur de l'OM.

On a ainsi pu voir Najib Ammari (19 ans), qui possède le même profil offensif que Gadi, le remplacer numériquement cette semaine à l'entraînement chez les pros. L'autre jeune attaquant de l'OM, Billel Omrani (18 ans), reste lui dans les papiers de Deschamps. Il faut dire qu'au contraire de Gadi, Omrani possède un contrat pro. Gadi n'a lui qu'un contrat stagiaire qui prend fin en juin 2012. Alors que la volonté du joueur était justement de signer pro à l'OM, son avenir s'assombrit nettement.

Cet été, Deschamps avait commenté la présence de Gadi et Omrani avec les pros pour cette saison : "Gadi a un an de plus, il a plus joué avec la réserve. Ils sont là avec nous, avec des qualités. À eux de continuer, ils font la navette avec la CFA2. Les exigences à Marseille sont beaucoup plus élevées, donc c'est plus compliqué" déclarait coach DD, qui reste donc toujours aussi intransigeant avec les jeunes.
phoceen

à la lecture de ça on comprend mieux que DD ait attendu de pouvoir compter sur gignac pour jouer en 442
nos jeunes semblent avoir du mal à saisir les exigences du haut niveau

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Ven 25 Nov - 20:57

les moins de 19 ont battu Man City 2-1.
Generation interressante. Avec les internationnaux Andonian et Lowinski. Mais aussi 2 tres bons espoirs en attaque Bonelli et Santiago.
Ils accedent ainsi en 1/4 de final de la coupe d Europe des jeunes.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Ven 25 Nov - 21:12

They went down fighting, but Andy Welsh's young Blues found no glimmer of consolation in their final NextGen Series group game at Hyde's Ewen Fields.

Marseille could have no better incentive than to hear of Celtic's 5-1 downfall in Barcelona, and they duly recorded the victory that ushers them into the knockout stages with the Catalans.

Jordy Hiwula gave City some hope with a deserved equaliser just before the break, but a solid defensive display marshalled by skipper Sean Tse was undone near the end by Brice Bonelli.

It left the home side - supported by French World Cup winner Patrick Vieira in a sparse crowd - to lament a campaign that brought a wealth of experience but no points from the toughest of groups in which they finished as backmarkers.

Marseille, fielding just two of the players who won 3-0 in France last month, certainly didn't start like a team in a desperate race with Celtic to qualify for a shot at the main prize.

It was City who looked the more likely to score, but when Adam Drury fed the overlapping Tom Smith, the full-back's searching low cross found no takers and was hammered clear.

The French were by no means comfortable at the back, and goalkeeper Julien Fabri found himself forced to handle outside the box, earning an inevitable yellow card for his indiscretion.

But the keeper was more than a match for Joan Roman's driven free free kick, and gradually Marseille began to put together the passes to trouble the Blues' back four.

Santiago wasted one free kick, drifting the ball aimlessly beyond Tom Halsall's far post, but the visitors were getting the measure of their hosts and went ahead after 34 minutes.

This time Santiago's free kick, from a more central position, was driven with such force that Halsall could only parry into the air, allowing the onrushing Thomas Savino to head home.


But with Hiwula around, there is always the chance of a goal, and it came after 42 minutes when the in-form striker beat Fabri all ends up with a cracking header into the roof of the net.

News of Celtic's demise in Catalonia in the earlier kick-off should have given Marseille fresh incentive, yet it City who looked threatening, even if they created little danger to Fabri's goal.

That changed after 74 minutes when Dennis Suarez danced his way through the French defence then, with only Fabri to beat, slammed his shot past the post when it seemed easier to score.

The young Blues were to rue that miss. Bonelli appeared to let them off the hook by missing a 79th-minute spot kick when Courtney Meppen-Walters handled, but he took the ball round Halsall to score the winner a minute later.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Ven 25 Nov - 21:15

Santiago a apparement ete tres tres bon.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Aymeric22 le Sam 26 Nov - 3:05

Sinon un type qui joue actuellement avec les moins de 12 a l'air énorme.
André Pierre je sais pas quoi... green

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12499
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Dim 4 Déc - 2:57

pas vraiment sur nos jeunes mais article intéressant sur le repérage et sur ce qu'elle devrait être pour que ça fonctionne
on notera que di meco avait voulu recruter ce scout

La légende, qui fait peu cas du travail d'équipe qui régnait au FC Nantes dans les années 80-90 autour de Robert Budzinski, veut qu'il soit à l'origine d'une bonne dizaine de carrières de joueurs internationaux, de Carrière à Toulalan en passant par Berson ou Olembé. Il faut donc croire que cette légende a traversé la Manche car Guy Hillion, l'une des pierres angulaires du grand Nantes, fait partie des scoots du FC Chelsea depuis six ans. A leur manière, les Anglais comptent sur le réseau et le savoir-faire de l'ancien milieu de terrain de Saint-Brieuc pour repérer les futures stars en France et en Afrique. (par Johan Cruyff)

Son retour au FC Nantes en début de saison n'aura duré que quelques semaines...
Son retour au FC Nantes en début de saison n'aura duré que quelques semaines...
M. Hillion, quel joueur étiez-vous ?
Un joueur de CFA qui a évolué à Saint-Brieuc dans un registre plus technique que physique, c'est d'ailleurs pour ça que je n'ai jamais pu évoluer au niveau professionnel. Il me manquait cette dimension physique qui ne me permettait pas de tenir quatre-vingt dix minutes à forte intensité comme le veut le haut niveau. J'avais une bonne vision du jeu mais mon corps n'était pas adapté au haut niveau. J'ai joué jusqu'à vingt-huit ans et j'ai arrêté ensuite pour des raisons professionnelles. J'étais commercial dans une entreprise de granit.

De votre Bretagne natale à Nantes, où vous avez finalement atterri et fait carrière, comment s'est effectuée la transition ?
Par hasard (rires) ! Passé directeur commercial de ma boite, je suis venu m'installer à Nantes pour diriger l'agence que nous y avions. Et, de fils en aiguilles, c'est comme ça que j'ai fini au FC Nantes. Un ami qui jouait avec les anciens du FCNA le dimanche matin m'a demandé de venir avec eux pour faire le nombre et le jour où j'ai été licencié économique, Coco Suaudeau, qui dirigeait les pros, et Raynald Denoueix qui était à la formation, m'ont proposé de les rejoindre pour m'occuper du recrutement des jeunes. D'abord à mi-temps, je suis rapidement passé à plein temps, en assumant également la responsabilité administrative du centre de formation.

Vous destiniez-vous à un tel destin dans le football et auprès des jeunes ?
Non, absolument pas, d'ailleurs je n'ai jamais passé mes diplômes d'entraîneur. J'étais un amoureux du FC Nantes quand j'étais à Saint-Brieuc, mais il était complètement irréel pour moi de me retrouver dans le même bureau que Suaudeau ou Denoueix à discuter de recrutement.

"Un bon recruteur c'est comme un bon commercial..."
Aviez-vous des prédispositions pour réussir dans ce domaine du recrutement des jeunes ?
J'étais avant tout, et je demeure encore, un adepte de la philosophie nantaise. J'ai ajouté à ça une bonne partie des qualités que j'exprimais en tant que commercial au niveau du contact humain et d'un certain savoir faire dans la négociation. Un bon recruteur de jeunes ne peut pas être seulement un bon technicien, il lui faut aussi avoir un bon relationnel pour convaincre et donner confiance, être un bon commercial. Certains clubs ont des recruteurs très qualifiés mais qui sont nuls une fois qu'ils doivent finaliser les premiers contacts.

Vous êtes resté à Nantes de 1994 à 2000 avec pas mal de réussite, pourquoi être parti à Bordeaux ensuite ?
J'avais simplement envie de voir autre chose. J'avais été approché par le PSG et Jean-Luc Lamarche, par le PSG, par l'OM et Eric Di Méco, mais c'est finalement à Bordeaux, le dernier à se manifester, que je suis allé pour assumer le même rôle qu'à Nantes. J'avais avec Jean-Louis Triaud, Charles Camporo et Alain Devesweeler de très bonnes relations et j'évoluais dans des structures remarquables mais l'ambiance s'est vite dégradée. J'ai été confrontée à pas mal de jalousies parce que j'ai forcément pris la place de quelqu'un et les Bordelais pur jus l'ont mal pris. Disons qu'entre 2001 et 2005 j'ai fait aux Girondins ce que j'avais à y faire mais je me suis lassé d'être sans cesse obligé de ma bagarrer et d'éviter les peaux de bananes.

Quand vous arrêtez en 2005, souhaitiez-vous rebondir ailleurs ?
Non, nous en avions discuté avec ma femme et je souhaitais prendre ma retraite. J'avais juste dit à Rampillon à Rennes que je pouvais lui donner un coup de mains mais seulement le week-end.

Après Nantes, Bordeaux et Rennes, Guy Hillion finira certainement son parcours de recruteur à Chelsea.
Après Nantes, Bordeaux et Rennes, Guy Hillion finira certainement son parcours de recruteur à Chelsea.
Et c'est là que Chelsea s'est manifesté !
Oui, six mois après j'ai reçu l'appel d'un agent mandaté par le FC Chelsea qui souhaitait me rencontrer. L'envie est vite revenue et pas uniquement en raison des conditions financières. Car j'aurais bien continué à Bordeaux si l'atmosphère avait été plus saine. Là, à Chelsea, j'avais la chance de découvrir un club anglais et de travailler un peu différemment... Il faut croire que ça me convient car j'y suis toujours.

Malgré un bref retour au FC Nantes. Racontez-nous pourquoi il fut si bref !
Parce qu'il s'agissait d'une erreur de casting, de la part de M. Kita et de ma part d'avoir accepté son offre. Naïvement, eu égard à mon passé au club et aux efforts qu'il consentait pour me recruter, je pensais qu'il allait me donner les pleins pouvoirs. J'ai vite vu qu'il ne serait rien et j'ai préféré tout arrêter. On n'est pas fait pour travailler ensemble. Je n'ai pas vocation à n'être qu'une caisse d'enregistrement, une simple boite aux lettres. J'aurais du être plus intransigeant sur les contours du rôle pour lequel il me faisait venir. Au moins, désormais, je comprends mieux pourquoi le club est tombé si bas. Et tant qu'il y aura cette présidence, je ne vois pas comment ils pourront remonter la pente. En quelques semaines j'aurais au moins eu la satisfaction de recruter le staff en place et de faire venir Raspentino...

A partir de là, votre retour à Chelsea était-il évident et naturel ?
Entre temps, la direction technique du Chelsea FC a changé. Franck Arnesen notamment est parti sur Hambourg, un autre cadre dont j'étais proche a signé à Manchester City. C'est par son intermédiaire que j'ai visité les installations du club et que j'ai failli y signer. J'étais à deux doigts de le faire mais, par acquis de conscience, j'ai tout de même téléphoné à la nouvelle direction technique de Chelsea par correction aussi. Je leur ai dit que j'étais en contact avec Manchester mais que s'ils avaient besoin de moi je préférais cette option. Et ils m'ont engagé (rires) !

"Pour Chelsea, je recherche le phénomène plus que le bon joueur..."
Quel est votre rôle exactement ?
Je suis responsable du recrutement des jeunes et des professionnels sur la France et l'Afrique. Je voyage donc pas mal dans l'hexagone et me rend en Afrique lors des grandes compétitions internationales pour les jeunes ou les pros, la CAN prochainement.

C'est quoi votre force ? Pourquoi un club comme Chelsea fait-il appel à vous ?
Depuis le temps que je suis dans ce milieu, je me suis constitué un réseau qui me permet d'être présent un peu partout sur le territoire. Si un bon jeune de douze ans est bon à côté de Marseille ou près de Lyon, je le sais. Je suis au courant de tout. Et puis pour être efficace, même si vous travaillez pour un club anglais, il faut être français, car rien ne remplace l'expérience du terrain et le relationnel. Surtout, la réglementation française est tellement compliquée que vous ne pouvez pas avoir de résultats si vous ne la maîtrisez pas sur le bout des doigts.

Avez-vous le même regard lorsque vous recrutez pour Chelsea que lorsque vous le faisiez pour le FC Nantes ? Les profils que vous recherchez sont-ils les mêmes ?
Ma philosophie reste la même et un talent reste un talent que vous recrutiez pour un club ou pour un autre. La spécificité nantaise faisait qu'on recherchait surtout des joueurs capables de se fondre dans un projet de jeu, d'être complémentaire des joueurs que nous avions déjà. Mais je regarde encore avec le même intérêt l'intelligence du joueur, celle du jeu, plus que celle de l'homme... même si j'étais plus pointu pour le FC Nantes. L'individu autant que le joueur intéressait Suaudeau et Denoueix, l'individualité prime pour Chelsea car ils n'ont pas les mêmes besoins. Ils recherchent le phénomène davantage que le très bon joueur. Mais travailler pour eux est extraordinaire car, contrairement à ce qui se passe souvent en France où la cellule recrutement est quelque chose de secondaire, là-bas, elle est essentielle. Tout tourne autour de ça.

Désormais, c'est en quête du joueur d'exception que Guy Hillion s'active...
Désormais, c'est en quête du joueur d'exception que Guy Hillion s'active...
Combien de joueurs leur envoyez-vous ?
Depuis six ans que j'y suis, deux seulement ont signé là-bas, Kakuta, de Lens, qui a été prêté à Bolton, et Boga, qui arrive de Marseille. Il faut savoir que nous sommes 14 dans le monde à travailler pour le club de la même manière donc si j'arrive à placer un joueur par an, c'est bien. Lorsque j'étais à Bordeaux, il m'en fallait entre quinze et dix-huit pour pouvoir compléter les équipes dans toutes les catégories d'âge. L'approche n'est donc pas la même et elle peut être frustrante. Mon rôle est de leur indiquer les joueurs qui me semblent intéressants mais ce sont eux ensuite qui décident.

La formation à la mode en ce moment est celle transmise en Espagne, notamment à Barcelone. Dans un précédent entretien Footengo, Jean-Claude Suaudeau (1) nous avait dit à sa manière que le FC Nantes avait trente ans d'avance sur le Barça. Vous êtes d'accord avec lui ?
Complètement. Et si à cette époque Nantes avait eu les mêmes moyens que Barcelone aujourd'hui, je suis convaincu qu'il aurait obtenu les mêmes résultats.

Quelles relations avez-vous avec vos homologues des autres grands clubs européens ?
On se connaît, surtout avec les Anglais et les Allemands, sans sa côtoyer vraiment. On voit moins les Espagnols peut-être parce qu'ils ont moins de besoins que nous et qu'ils se tournent davantage vers l'Argentine et le Brésil.

Que faites-vous quand un jeune de douze ans vous intéresse ?
Contrairement à ce qui existe en France avec le contrat de non sollicitation (CNS), nous n'avons aucun moyen de bloquer un joueur, de lui faire signer quelque chose. Avant seize ans, aucun recrutement n'est possible. Donc on se contente de le suivre, de s'entretenir régulièrement avec lui, de rester au contact. Avant de faire signer un jeune, le club fait systématiquement une enquête sur lui, son environnement familial, son état d'esprit, ses amis, l'historique de ses blessures, sa culture etc... Rien n'est laissé au hasard.

On ne fait pas comme ça en France ?
Parfois, pas toujours. Le plus souvent, la valeur du moment suffit. On se précipite parfois trop et on freine quand il faudrait ne pas hésiter à investir financièrement sur un joueur d'exception. Les Anglais font l'inverse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Dim 4 Déc - 18:51

Tres interressant en effet.
En parlant de nantes, eux aussi avaient de tres grands talent qu ils n ont pas reussit a leur faire atteindre le tres haut niveau. Steven Thicot par exemple etait du calibre des meilleurs mondiaux en junior, et aujourd hui on sait pas ou il est.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Lun 5 Déc - 12:19

Il est au chômage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Lun 5 Déc - 18:01

Comme quoi, on peut rester a Nantes et echouer. Colombo etait aussi pister par la Juve apres son enorme mondial junior, ou il a musele des joueurs comme Tevez. Il a decide de rester a Montpellier. Mauvais choix apparemment...
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Mar 24 Jan - 11:45

retours de prêt de mango et osei
leurs deux prêts sont des énormes échecs mais le retour de mango pourrait dépanner si on perd un défenseur de plus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Mar 24 Jan - 20:09

Mango il ne jouait meme pas a Monaco. Je me demande si on n a pas meilleur en CFA. Andonian or Lowinsky, tous 2 reguliers en EDF jeunes.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Jeu 26 Jan - 1:14

Qualification des - de 19 ans Olympiens au depend de Aston Villa pour la NextGen Cup. Ils rencontreront l Inter de Milan.
But de Gadi et de ...Omrani.
Preuve est que notre centre de formation ne va pas si mal que ca.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Jeu 26 Jan - 2:54

Je me demande ce que ça vaut cette compétition vu que c'est sur invitation. OK, il y a le Barça et l'Ajax qui sont probablement les deux meilleurs du monde (et qui se rencontrent en 1/4, c'est dommage) mais il n'y a pas les centres de formation du Réal Madrid, de West Ham ou même Lyon et Rennes. Donc est-ce que c'est vraiment significatif ?

Par exemple, l'Inter Milan, ils ont sorti qui ces dernières années à part Davide Santon qui est remplaçant à Newcastle ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Dean Corso le Jeu 26 Jan - 3:23

Il y a quand meme des espoirs internationnaux. C est la futur C1 des juniors.
Quand a notre team c est un mix entre les moins de 19 et la CFA2.
C est aussi celle qui participe a la Gambardella.
Bcp de joueurs de la generation 94, pour certains une des meilleurs, celle qui a gagne le championnat des - de 16. C est aussi celle qui compte pas mal de bleuets.
avatar
Dean Corso

Messages : 4433
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Invité le Jeu 26 Jan - 6:49

D'accord avec hunky.

Si tu veux évaluer un centre y'a des critères bien plus objectifs que des parcours dans des tournois sur invitation.

Le nombre de joueurs du centre évoluant en L1 ou en coupe d'Europe est un critère bien plus juste et on est largement à la traîne.

On a un centre en progrès mais c'est assez trompeur. On le doit à l'émergence de quelques talents purs qui auraient sûrement percé n'importe où.
Pour commencer, si on avait un bon centre on serait en mesure d'en sortir des joueurs corrects à tous les postes. Or on est très mauvais sur les joueurs défensifs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: les espoirs de l OM

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 16 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum