Ligue 1 2012-2013

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Invité le Sam 25 Mai - 5:36

deco@marseille a écrit:À quand une politique de gauche pour les supporters?
Plus d'une semaine après les incidents très commentés ayant mis un terme prématuré aux célébrations du troisième titre national du Paris Saint-Germain, il peut être utile de revenir sur eux en profitant du recul de ces quelques jours.

Au rythme abrutissant et confus des chaînes d'information continue, ces incidents ont d'abord vu, comme il est d'usage, les experts médiatiques se précipiter au devant des micros pour jeter leurs avis expéditifs, accompagnés de la frange la plus opportuniste du personnel politique. Le tout dans une joyeuse valse des étiquettes – supporters, Ultras, hooligans, casseurs, jeunes de banlieue – sur laquelle chacun a pu plaquer ses propres amalgames. On pouvait ainsi craindre un de ces psychodrames nationaux qui s'emparent régulièrement du pays à chaque scandale footballistique. Il semble cependant que le soufflé soit assez vite retombé, que les erreurs ont été corrigées (les Ultras largement disculpés, en particulier) et que l'on aura entendu et lu beaucoup d'analyses intelligentes, informées et mesurées [1].

GESTICULATIONS PUIS RÉPRESSION

Un constat frappe, même s'il a été peu établi: en dépit d'un changement de président, de gouvernement et d'Assemblée nationale, rien n'a changé dans l'attitude des pouvoirs publics envers la question des supporters, aucune initiative n'a été prise pour sortir d'une impasse politique dont l'épisode du Trocadéro témoigne, à sa façon. Il y avait pourtant de quoi espérer, après une décennie de gestion qui a très longtemps consisté en gesticulations aussi inefficaces sur le terrain que profitables en termes de communication, avant de basculer dans une répression sans discernement qui a permis l'accélération d'un programme d'expropriation du public populaire (lire "La dissolution du supporter").

Au cours des mandats de Nicolas Sarkozy place Beauvau puis à l'Élysée, la stratégie a en effet été d'une remarquable constance. Chaque incident médiatisé donnait lieu successivement à des déclamations indignées, à des déclarations déterminées, à des annonces de mesures ou de lois déjà existantes mais inapplicables ou inappliquées, puis à leur adoption en grandes pompes. À chaque passage solennel télévisé sur les marches des palais de la République, le même discours revenait en boucle, l'écrasante majorité des médias répercutant ce numéro en saluant le volontarisme gouvernemental (lire "Sarkozy bloqué au même stade"). Avec le succès que l'on sait: deux morts aux abords du Parc des Princes, résultat cette fois de plusieurs décennies d'hypocrisie et de laxisme.

Dans ces circonstances tragiques mais favorables et avec l'indispensable (et cette fois réel) soutien des autorités, le plan Leproux a servi de banc d'essai grandeur nature en assurant d'abord l'élimination des associations de supporters, interdites de rassemblement avec le placement aléatoire, mesure-clé qui les a privées de territoire et de visibilité, tout en divisant leurs membres. Partout en France, d'invraisemblables mesures discriminatoires ont été appliquées aux Ultras dans le plus grand arbitraire, certains ont subi des violences policières inexplicables et la Ligue a intensifié la chasse aux fumigènes – efficace prétexte pour renforcer la pression. Si assurer la sécurité des stades est un objectif légitime, si les Ultras ont bien des torts et se sont tirés maints obus dans le pied [2], on doit aussi mesurer le coût de ces politiques et se demander quels intérêts elles servent.

DÉFENDRE UN FOOTBALL POPULAIRE

La récente grève des supporters stéphanois, allègrement stigmatisée sur les antennes (lire "Chargés à bloc"), a montré l'étendue du paradoxe: le football français, mal enraciné dans le terreau culturel et ne pouvant compter sur un réservoir suffisant de spectateurs, a besoin des Ultras pour assurer le spectacle, les recettes et le soutien à l'équipe, pour remplir les stades neufs de l'Euro 2016 et pour ressembler à du football. L'émeute du 16 mai a démontré les conséquences néfastes de la dissolution des associations parisiennes, qui a fait disparaître tout interlocuteur. Dès lors, la nécessité d'un dialogue et d'arbitrages – c'est-à-dire de l'intervention des pouvoirs publics – relève de l'évidence. Le paradoxe est que le précédent gouvernement avait fait établir les meilleures solutions dans le Livre vert du supportérisme (PDF), commandé aux trois sociologues cités en note [1] et remis en octobre 2010, avant d'écarter ses recommandations au profit d'un basculement répressif plus rentable politiquement.

Au-delà de la nécessité "technique" de s'attaquer à ces problèmes, il y a surtout une question éminemment politique, qui devrait interpeller un gouvernement de gauche. On a suffisamment de recul sur les évolutions des quinze ou vingt dernières années pour comprendre que le football s'appartient de moins en moins, qu'il perd son caractère universel et populaire au profit d'une industrie qui l'instrumentalise sans égard pour les supporters. Il y va de la défense du football comme culture populaire, il s'agit de préserver un accès large aux stades et aux compétitions [3], la mixité sociale de ses publics. Avec le fair-play financier et d'autres programmes du même type, la nécessité de régulations n'a jamais été plus admise qu'aujourd'hui.

Pour que les désordres du Trocadéro ne soient pas un nouvel écran de fumée, c'est sur ce terrain que l'on attend le gouvernement actuel, a minima pour marquer une inflexion dans la gestion, calamiteuse jusqu'à présent, de ce dossier. À l'heure où l'État et les collectivités investissement massivement dans les stades pour assurer la prospérité des clubs, cette intervention est aussi légitime qu'urgente.

Le Monde.fr

c'est quoi une politique de gauche pour les supporters?

politique sociale de gauche, je vois
mais ciblée sur les supporters ça m'échappe totalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Aymeric22 le Sam 25 Mai - 10:45

Abidal est fini pour le haut niveau. Malheureusement, pour lui déjà, et pour les bleus.

La politique de gauche, je comprends que c'est pour le retour des classes populaires dans les stades plutôt que dans l'élitisme progressif qui a notamment prévalu en Angleterre pour éliminer le hooliganisme.

Aymeric22
Admin

Messages : 12275
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Invité le Sam 25 Mai - 11:24

et comment on fait?

moi je veux bien mais l'état va pas imposer les tarifs aux clubs

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Aymeric22 le Lun 27 Mai - 13:13

Il y a quand même un changement incroyable pour la L1 avec le Psg et Monaco l'an prochain. C'est une vraie révolution. Ils vont truster les titres pour un paquet de temps.

On n'a jamais connu ça en France. Les supporters devraient suivre, parce que médiatiquement ça va chauffer.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12275
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 37
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Invité le Lun 27 Mai - 13:49

tu t'emballes.
des périodes de domination il y en a toujours eu, lyon, sainté, reims, marseille2x, bordeaux, nantes
ya rien de nouveau

la seule nouveauté c'est le côté artificiel de tout ça

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par deco@marseille le Lun 27 Mai - 14:07

Et les montants en jeu. Quand meme. Depuis l'arret Bosman, on n'a jamais su rivaliser avec les gros championnats europeens en termes de transfert. Ibrahimovic, Thiago Silva ou Falcao, on n'a jamais vu ca dans le foot "moderne" francais.
J'ai des doutes sur la duree de tout ca vu la nature des investisseurs mais meme si ca ne depasse pas 3-4 saisons, ca risque d'etre douloureux pour nous.

deco@marseille

Messages : 3450
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Invité le Lun 27 Mai - 14:19

bizarrement je pense au contraire que c'est salutaire pour l'om, le fait de se retrouver dans la peau du "petit" obligeant le club à repenser sa stratégie en adoptant une politique qui lui permettra de durer sans dépendre des aléas sportifs et des caprices d'actionnaires.

certes on va devoir se contenter d'un statut d'outsider quelques années mais le jour où l'argent cessera d'être injecté dans ces deux clubs, les clubs sains récolteront les fruits de leur travail et eux pourront espérer durer.

et puis rien n'empêche de venir perturber les projets parisiano-monégasques dans l'intervalle.

bref je trouve les années à venir finalement plus excitantes pour des clubs comme l'om, l'ol, sainté, nice ou lille que pour paris et Monaco où l'écart trop important sur le papier rendra les victoires moins belles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par deco@marseille le Lun 27 Mai - 14:24

Mais si les deux clubs s'approprient deux places sur le podium chaque saison, on va pas pouvoir compter sur les rentrees d'argent de la Ligue des champions tous les etes et ca va pas aider a se developper meme si on se restructure.

deco@marseille

Messages : 3450
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Invité le Lun 27 Mai - 14:38

déjà comme je le disais précédemment, je suis à peu près sur que sur les5 prochaines années, on verra 2 ou 3 fois un outsider finir dans les deux premiers.
ensuite au delà de la LDC il y a les transferts pour s'enrichir et puis l'idée c'est surtout de développer le centre de formation ce que ne feront pas ces nouveaux riches et ce qu'ils regretteront un jour.
et puis si on n'arrive pas tous les ans en LDC ce sera peut être l'occasion d'enfin briller en Europa league
enfin, il est permis d'envisager qu'avec Monaco et paris régulièrement en quart ou en demi de LDC et Marseille et lyon pour compléter le duo et pour briller en C3, on chope un jour une quatrième place en C1 (ok sur ce dernier point j'ai de gros doutes mais sur le papier c'est pas si fou)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par deco@marseille le Lun 27 Mai - 14:48

Mouais, tout ca est bien optimiste mais je suis bien d'accord sur le fait qu'on prendra enfin peut-etre au serieux l'Europa League. Apres tout, on l'a pas gagne et on reste sur 2 rdv manques en finale.
Pour le centre de formation, il n'est pas impossible que Paris (moins Monaco) se reprenne et y accorde plus d'importance pour seduire en France. C'est pas la priorite mais tout est possible. Et puis Chantome et Rabiot, c'est pas pire que ce que l'OM a produit tres recemment. Les freres Ayew, Nasri, Flamini voire Benatia, c'est pas trop mal sur ces 10 dernieres annees mais c'est pas lourd en quantite. De toute facon, nous, on est tellement a la bourre sur la formation qu'on n'est pas pres d'en voir les resultats.

deco@marseille

Messages : 3450
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Invité le Lun 27 Mai - 14:59

exact pour chantome et rabiot auxquels on peut ajouter sakho et peut être areola mais leur avenir semble pas très joyeux à paris.

quant à la France dans le top 3 européen c'est pas si insensé que ça :
si le psg et Monaco parviennent à rivaliser avec Madrid et Barcelone, derrière il est pas interdit d'envisager que l'om, l'ol et un ou deux autres clubs fassent aussi bien que les autres clubs espagnols
idem par rapport à l'allemagne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Dean Corso le Lun 27 Mai - 21:19

Je pense que ca va etre bon pour l OM a un moment donner. Surtout avec notre nouveau stade. Je serais pas etonner de voir qqu un faire une grosse offre avec Margarita dans les mois qui viennent. L arrive de gros investisseurs a Paris et a Monaco, va booster la L1.
avatar
Dean Corso

Messages : 4330
Date d'inscription : 17/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par deco@marseille le Lun 27 Mai - 22:09

Je mets tout mon livret A sur la table Margarita!

deco@marseille

Messages : 3450
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par deco@marseille le Lun 27 Mai - 22:20

Entendu dans les allées d'un supermarché US entre deux employés (dont un même pas latino): "T'as vu, le club qui va racheter Falcao? C'est Monaco, en France. Thierry Henry a joué là-bas je crois. C'est le nouveau "pi s ji" il paraît".

Dur.

deco@marseille

Messages : 3450
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Invité le Lun 27 Mai - 23:41

Dean Corso a écrit:Je pense que ca va etre bon pour l OM a un moment donner. Surtout avec notre nouveau stade. Je serais pas etonner de voir qqu un faire une grosse offre avec Margarita dans les mois qui viennent. L arrive de gros investisseurs a Paris et a Monaco, va booster la L1.

Ces investisseurs n'achètent pas un club mais une ville.
Et tout le monde d'en fout un peu de Marseille.
Donc faut pas rêver.

En plus junior Louis Dreyfus veut pas que Margarita vende.
(Un paramètre pas négligeable qu'on n'avait jamais pris en compte)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligue 1 2012-2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum