Sujets de société

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Sujets de société

Message par Aymeric22 le Ven 20 Fév - 13:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mouai...c'est vrai que régulièrement je trouve Guillon peu drôle, mais là franchement c'est pas si mal, un peu lourd mais ça va.
Bon c'est logique ceci dit que DSK n'ait que peu apprécié.


Dernière édition par Aymeric22 le Jeu 21 Juil - 3:11, édité 2 fois
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Sam 21 Fév - 13:44

Voici la liste des gagnants des Oscars !! Info... ou intox ?

ven févr 20

C'est ce que l'on appelle une très grosse fuite, surtout si ces résultats sont vérifiés dans quarante huit heures, au terme de la 81e cérémonie des Oscars, qui se tiendra au Kodak Theatre à Hollywood.

Un site américain relativement sérieux vient en effet de mettre en ligne la liste complète des futurs gagnants des Oscars, qui sont déjà connus par un très faible nombre de votants de l'Académie.

Ce document est d'autant plus surprenant, qu'il porte en bas la signature de Sid Ganis, qui n'est autre que le président de la très importante et influente AMPAS (Academy of Motion Pictures Arts and Sciences), qui est l'organisme en charge des Oscars !

Prenons tout de même ces informations avec des pincettes, mais voici pour vous la liste des soi-disants gagnants dans les principales catégories :

Meilleur film : Slumdog Millionaire

Meilleur réalisateur : Danny Boyle

Meilleur acteur : Mickey Rourke

Meilleure actrice : Kate Winslet

Meilleur acteur dans un second rôle : Heath Ledger

Meilleure actrice dans un second rôle : Amy Adams

Meilleur scénario : Bons baisers de Bruges

Meilleure adaptation : The Reader

Une liste à prendre avec du recul donc... Résultats définitifs dans quarante-huit heures, puisque nous vous ferons vivre la cérémonie des Oscars en direct sur Purepeople.com dans la nuit de dimanche à lundi !
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Lun 23 Fév - 11:31

Jacques séguéla : "La plus grosse connerie de ma vie"


En bon homme de pub, Jacques Séguéla a voulu certainement trouvé une image forte pour défendre son ami Nicolas Sarkozy, accusé de bling-blinguerie outrancière. Il y a quelques jours, il déclarait sur France 2 que si on ne possède pas de Rolex à 50 ans, on a raté sa vie.Gloups, pas génial en pleine période de crise. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
Jacques séguéla : "La plus grosse connerie de ma vie"

Jacques Séguéla a donc remis les Rolex à l'heure et s'est excusé platement pour ses propos, vendredi dernier dans le Grand journal de Michel Denisot sur Canal+. « C'est une immense connerie. Ce n'est pas ma nature, ce n'est pas moi », a-t-il dit. « C'est la plus belle connerie de ma carrière. Si j'ai choqué, je suis absolument désolé et ce n'est pas ma nature, ce n'est pas moi. J'ai eu des mots qui ont dépassé ma pensée. »Il a ajouté : « Je voulais juste dire que le Président de la République avait le droit de s'offrir une rolex. Mais c'est sur que sortie du contexte. » Mouais, sorti du contexte, si on veut...

La prochaine fois, l'auteur de la célèbre phrase « La force tranquille » tournera sept fois les aiguilles de sa Rolex avant de parler...
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Platoche le Lun 23 Fév - 11:59

Aymeric22 a écrit:Jacques séguéla : "La plus grosse connerie de ma vie"


En bon homme de pub, Jacques Séguéla a voulu certainement trouvé une image forte pour défendre son ami Nicolas Sarkozy, accusé de bling-blinguerie outrancière. Il y a quelques jours, il déclarait sur France 2 que si on ne possède pas de Rolex à 50 ans, on a raté sa vie.Gloups, pas génial en pleine période de crise. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
Jacques séguéla : "La plus grosse connerie de ma vie"

Jacques Séguéla a donc remis les Rolex à l'heure et s'est excusé platement pour ses propos, vendredi dernier dans le Grand journal de Michel Denisot sur Canal+. « C'est une immense connerie. Ce n'est pas ma nature, ce n'est pas moi », a-t-il dit. « C'est la plus belle connerie de ma carrière. Si j'ai choqué, je suis absolument désolé et ce n'est pas ma nature, ce n'est pas moi. J'ai eu des mots qui ont dépassé ma pensée. »Il a ajouté : « Je voulais juste dire que le Président de la République avait le droit de s'offrir une rolex. Mais c'est sur que sortie du contexte. » Mouais, sorti du contexte, si on veut...

La prochaine fois, l'auteur de la célèbre phrase « La force tranquille » tournera sept fois les aiguilles de sa Rolex avant de parler...

qu'on le pende haut et court.

Ses excuses il se les met au cul.
avatar
Platoche

Messages : 37
Date d'inscription : 05/02/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Jeu 26 Fév - 9:26

Nicolas Sarkozy a eu une panne... et il n'est pas content du tout !

Le journaliste médias de L'Express, Renaud Revel, nous rapporte sur son blog un étonnant incident survenu le 18 février dernier, à l'Elysée, après que Nicolas Sarkozy eut organisé le fameux sommet social, et qui précédait sa déclaration diffusée dans les journaux télévisés de TF1 et France 2.

En effet, alors qu'il enregistre son intervention sur la situation sociale du pays, le réalisateur aux manettes ce soir-là - Gilles Amado, l'un des cracks du métier qui officie pour TF1 -, se rend compte que l'enregistrement n'est pas lancé et que le chef d'Etat parle dans le vide depuis plusieurs minutes...

Evidemment, panique générale dans la régie et à l'Elysée, où, Nicolas Sarkozy poursuit son discours, plein de convictions. Gilles Amado tente d'expliquer aux conseillers du président qu'il faut stopper l'enregistrement et recommencer, mais personne ne bouge, alors que Nicolas Sarkozy poursuit son élocution... dans le vide.

Finalement, un très courageux technicien se dévoue. Il avance vers le chef d'Etat, marchant sur des oeufs, et s'en va interrompre le président, toujours en train de déclamer... dans le vide, et lui apprend qu'il y a un petit soucis technique : de tout ce qu'il a dit, rien n'a été enregistré.

Avec la retenue qu'on lui connaît, Nicolas Sarkozy explose, pique un coup de sang de quelques instants et lâche, selon Le Point : "Démerdez-vous ! Je ne la refais pas !"

Une fois calmé, il se résigne finalement à recommencer la prise. Pas d'autre choix, évidemment. Il est quasiment 20h lorsqu'il termine enfin la seconde prise qui sera la bonne. Les journaux télévisés de TF1 et France 2 auront bien du Sarko au menu !

Mais... l'incident n'en est naturellement pas resté là ! Que nenni ! Toujours au top de l'énervement, Nicolas Sarkozy, qui ne s'est toujours pas remis de cette erreur (humaine ? technique ?), appelle le soir même Jean-Claude Dassier, le patron de l'information de TF1, et lui demande "gentiment" des explications quant à la bourde de son équipe. D'après certaines sources, cet entretien fut bref, mais... très viril !

L'incident, confirmé par la chaîne, s'est finalement clos sur une lettre d'excuses envoyée à l'Elysée par Jean Claude Dassier et Nonce Paolini, le PDG de la chaîne.
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Ven 13 Mar - 15:19

Un site publie la liste des 10 plus grands criminels musicaux :

01 Milli Vanilli
02 David Hasselhoff
03 Peter Andre
04 Crazy Frog
05 Westlife
06 Bros
07 Kenny G
08 Billy Ray Cyrus
09 Michael Bolton
10 Jason Donovan

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Mer 18 Mar - 13:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En même temps c'est vrai que c'est une tête de con ce Zemmour.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Jeu 16 Avr - 9:23

Un producteur confirme la tenue d'un concert néo-nazi à Tours


La rumeur enfle à Tours et au-delà via Internet : un concert de RAC, le rock anti-communiste, surnom officiel de la musique néo-nazie, serait programmé dans la ville samedi 18 avril. Des flyers circulent de site en site mais le lieu exact de la petite sauterie n'est évidemment pas indiqué.


Comme souvent avec ce genre de concert, tout passe par le bouche-à-oreille, il n'y a pas de communication officielle. Mais le label de musique Patriote Productions, qui produit un des groupes programmés, confirme la tenue de l'événement.


Supériorité de la race blanche et néo-nazisme

Le RAC, à ne pas confondre avec le RIF, le rock identitaire français,
est prisé des crânes rasés portant bombers et rangers, généralement
adeptes du salut nazi doublé d'un « Sieg Heil ». Cette branche des
skinheads s'appelle les boneheads.

Sur les sites où le flyer circule, on parle de guest stars et de surprises pour le grand soir. La tête d'affiche est déjà honorable pour les fans de RAC. Lemovice voit sa page Myspace régulièrement interdite. Extraits de leur prose :

« Je vous inspire la terreur, je suis au service du Führer. (…) Je suis fier d'être nazi, je rends service à mon pays. (…) L'Europe sera sauvée, brandissons la croix gammée. »

Frakass, originaire de Lyon, chante, entre autres :

« Jeunes blancs et fiers de l'être, nous combattons pour l'Occident (…) Dans toute ta cité, plus rien n'est à toi, ça pue l'étranger : proteste. Bleu blanc rouge, lève toi défend toi, conteste, bats toi »

Les titres des chansons de Brutal Attack sont assez clairs pour comprendre l'idéologie générale du groupe : « Fierté blanche, passion blanche » ou « Enfant aryen ».

Enfin, Bunker 84, groupe phare du RAC dans les années 80, pourrait se reformer à l'occasion du concert. Juste pour le plaisir de réentendre :

« Gloire à toi nationaliste, gloire à toi le skin NS, gloire à toi oh fasciste, gloire à toi Waffen SS ».

Les antifas au taquet

Pour contrer la potentielle déferlante de néo-nazis à Tours, les antifas (antifascistes) et la direction départementale de la sécurité publique sont sur les dents. Le collectif antifasciste 37 explique :

« Nous avoons mailé en masse et envoyé par courrier, aux militants antifas, aux politiques, aux mairies, conseil général, un texte explicatif sur le RAC et une lettre de mobilisation. »

Dans cette dernière, le collectif avertit :

« 100 à 300 personnes pourraient se déplacer pour assister à ce concert : un groupe anglais est de la partie, et la reformation d'un groupe “ historique ” des années 80 risquent d'attirer des néo-fachos de toute l'Europe !

« Relayer ces infos au maximum, pour que ce concert n'ait pas lieu, ni ici ni ailleurs et à être réactifs et solidaires : les fachos ne doivent pas pouvoir reprendre nos rues, attaquer nos luttes, pourrir nos espaces et nos vies. »

De son côté, la direction départementale de la sécurité publique, qui suit l'affaire depuis une semaine, assure que :

« Le nécessaire sera fait. Des recherches sont en cours, mais sans connaître le lieu exact du concert, on ne peut rien faire. »

L'emplacement de la soirée est en effet déterminant. Les soirées des boneheads se tiennent parfois dans des lieux privés, afin que l'événement ne puisse pas être annulé.

Rue89



_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par wazup* le Mer 20 Mai - 9:13

Plus de la moitié des Français vont renoncer aux vacances cet été
Il y a 3 heures
PARIS (AFP) — Plus de la moitié des Français (52%) ne comptent pas partir en vacances cet été, et plus d'un tiers parmi eux y renoncent pour des raisons financières, selon une étude du cabinet Protourisme pour Europe 1 publiée mercredi.
Le taux de départ des Français ne cesse de baisser: ils étaient 51% à prendre des vacances l'été dernier, contre 55% en 2003. L'an dernier, 32% des non partants ont mis en avant le manque d'argent, contre 37% cette année.
Ce sont surtout les employés et les ouvriers qui resteront à la maison. Pour les foyers avec des revenus entre 1.200 et 2.000 euros nets par mois, le taux de non partants atteint 62%.
A l'autre bout de l'échelle sociale, les 20% de Français aux revenus les plus élevés partent de plus en plus. Le taux de départ pour les foyers dont les revenus mensuels sont supérieurs à 5.000 euros atteint 82%, contre 77% en 2008.
La baisse des départs est liée à la brusque montée du chômage: "chaque fois qu'une personne se retrouve au chômage, six personnes en moyenne dans son entourage sont affectés", a déclaré à l'AFP Didier Arino, l'auteur de l'étude.
La chute du taux de départ "est particulièrement sensible dans l'Est de la France, avec la multiplication des plans sociaux".
Près du quart des vacanciers envisagent de réduire leurs dépenses cet été. Les principaux postes d?économies sont les achats de souvenirs (66%), les en-cas et rafraîchissements dans les bars (52%), les sorties au restaurant (50%) et les activités de loisirs (37%).
52% des Français réservent à moins de deux mois de leur date de départ, contre 43% l?an dernier. Mais "tous les espoirs sont encore permis, il peut y avoir des réservations de dernière minute, surtout si les prix baissent", a commenté M. Arino.
Le retard de réservations atteint 12%, avec -10% pour les emplacements nus de camping (tentes) et les résidences de tourisme, -15% pour les villages de vacances et -20% pour les locations. Seules les réservations pour des mobile-homes dans les campings et des gîtes ruraux de qualité sont en hausse.
L'étude a été effectuée auprès d'un échantillon représentatif de 1.319 Français, par téléphone ou en face à face, entre le 27 avril et le 11 mai. L'enquête a aussi été menée auprès de 295 opérateurs du tourisme.

AFP

Vous partez vous?
avatar
wazup*

Messages : 700
Date d'inscription : 14/05/2009
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Invité le Mer 20 Mai - 9:22

probablement pas
mes prochains salaires vont servir à payer mes dettes
si je pars ce sera pour des week ends prolongés à moindre frais

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Jeu 21 Mai - 15:35

Le titre de l'article est hyper racoleur par rapport à la faible évolution des chiffres par rapport à l'an dernier.
De toute façon les personnes les plus touchés par la crise (emplois précaires) n'étaient pas des vacanciers potentiels.
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Invité le Mar 28 Juil - 11:24

Appelons-le Adam. Pour l'heure, ce jeudi 23 juillet dans le bureau de son avocat, Me Damien Brossier, face à la cathédrale d'Evry (Essonne), Adam préfère que son identité reste dans le secret du dossier judiciaire. Ce n'est pas de la peur. Plutôt de la pudeur.

A 32 ans, cheveux taillés ras et visage mat, ce Français d'origine nord-africaine, qui ne sait ni lire ni écrire, collectionne les séjours derrière les barreaux pour des violences diverses et des délits mineurs. Douze ans d'incarcération au total, qu'il a passés, le plus souvent, à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. S'il n'est pas un citoyen exemplaire, Adam, remis en liberté depuis le 12 juillet 2008, a toujours été un détenu sans problème. Jamais d'embrouille. Pas de drogue. Pas de trafic. Tout juste quelques bagarres, "quand il y a une raison", précise-t-il. L'homme n'est pas "du genre qui se laisse faire".


Il n'a pourtant pas résisté aux sévices que lui ont infligés des détenus, de mèche avec un groupe de surveillants, lors de son dernier passage à Fleury.

Le 25 août 2007, il y purge une énième peine. Ce jour-là, une violente crise d'hémorroïdes l'oblige à consulter le médecin. Il est un peu plus de 17 heures. Adam patiente à l'infirmerie quand arrivent "trois ou quatre surveillants" - il n'est plus très sûr - avec un détenu. Celui-ci "marche normalement", insiste Adam, mais il a l'air énervé. Des insultes fusent. "Un surveillant met un coup de poing au visage. Le détenu tombe et les autres surveillants en profitent pour lui mettre des coups de pied", raconte Adam. Ils arrêtent de taper quand le détenu ne bouge plus. L'homme à terre s'appelle Denis Ardon. Il a 22 ans. Ecroué à Fleury depuis le 15 juillet 2007, il vient de mourir. Adam ne le sait pas. Il l'apprendra quelques jours plus tard.

Sur l'instant, les surveillants, affolés, ont oublié qu'un témoin assiste au drame. Les homicides sont des événements rarissimes en prison. "Ils s'engueulent entre eux. Ça crie. Tout juste s'ils n'en viennent pas aux mains", assure Adam, qui suit la scène à travers une vitre dans la pièce d'à côté.

Quelques minutes plus tôt, dans la cour de promenade, Denis Ardon et un autre détenu - Omar Tall, aujourd'hui poursuivi pour "coups volontaires ayant entraîné la mort" - "se sont embrouillés" pour une histoire de cigarettes et de joints. Des coups de poing. Des coups de tête. Des coups de pied. Aux dires de certains témoins, Denis Ardon se relève péniblement. Les surveillants n'interviennent qu'une fois la bagarre finie. Ils emmènent le blessé à l'infirmerie. "Sur un brancard", ont certifié aux gendarmes enquêteurs tous les personnels qui ont été entendus.

Dans l'infirmerie, les surveillants l'installent en PLS (position latérale de sécurité) en attendant le médecin. Celui-ci arrive vers 17 h 45. Il examine Denis. Puis s'occupe d'Adam. Toujours selon les surveillants, c'est durant ce laps de temps d'environ 10 minutes que l'état de Denis se serait dégradé. Leur version, livrée dans les semaines qui ont suivi le décès, s'oppose à celle d'Adam. A les en croire, ils n'ont jamais frappé Denis Ardon.

"Faux", jure Adam, qui l'a confirmé le 23 avril devant un juge d'instruction d'Evry. "Les surveillants l'ont mis à terre et l'ont tapé. J'en suis sûr, a-t-il dit. Ils lui disaient "arrête de faire ton cinéma, mets toi debout" ; le mec ne répondait pas", assure-t-il sur le procès-verbal dont Le Monde a pris connaissance.

Parole de taulard contre parole de matons. L'affaire pourrait s'arrêter là, et la justice trancher, une fois achevée l'instruction ouverte à Evry depuis deux ans sur ces faits. Mais elle ne fait que commencer.

Assis dans le bureau de Me Brossier, Adam s'agite sur sa chaise. Il tord ses doigts, baisse la tête, se recroqueville. Ses gestes nerveux trahissent un profond malaise. "Dans les jours qui ont suivi l'incident de l'infirmerie, j'ai constaté que des surveillants avaient une attitude bizarre envers moi. Ils étaient trop gentils", bredouille-t-il, la voix tremblante. De façon surprenante, un chef de détention, qu'il avait aperçu à l'infirmerie, s'enquiert de son confort et de ce qu'il sait des faits du 25 août. "Rien", répond Adam. C'est le chef qui, alors, lui apprend la mort de Denis Ardon.

A partir de ce moment, la vie carcérale d'Adam bascule. On commence par le changer de cellule pour le placer aux côtés d'un détenu connu pour les trafics de stupéfiants et de téléphones portables auxquels il se livre dans la prison. Adam, qui ne veut pas d'histoire, le dénonce et demande à changer. Le chef le convoque à nouveau, lui propose un travail, tout en lui recommandant de garder le silence sur l'infirmerie. Adam déménage du bâtiment D5 au D4 et devient "auxiliaire de cantine". "Un boulot bien payé, habituellement réservé aux Français", souligne-t-il. Il veut dire aux Blancs. Au D4, détenus et surveillants s'étonnent qu'un "rebeu" décroche une pareille planque. "Tu leur dis que je suis ton oncle par alliance", lui glisse son "protecteur" gradé.

Tout se passe bien, pendant deux ou trois semaines. Jusqu'au jour où Adam est appelé au parloir. Une assistante sociale vient évoquer avec lui la prise en charge de son fils. Lorsque Adam remonte, son "protecteur" veut savoir qui lui a rendu visite, et pourquoi. Le surveillant le frappe. Lui enjoint de démissionner de son job et d'écrire une lettre disant qu'il a menti en se faisant passer pour son neveu. "Alors qu'il sait que je ne sais pas écrire", dit Adam. Puis le chef rédige un texte. Adam le signe, perd son boulot, et est envoyé à l'isolement.

La rumeur selon laquelle il serait une balance circule. Quelques jours plus tard, alors qu'il sort en promenade dans la cour du quartier d'isolement, trois autres détenus le passent à tabac : contusions diverses, clavicule cassée et doigt fracturé. En guise de soins, on lui jette du coton et quelques lingettes.

"J'ai fini par péter un plomb", explique-t-il. Il tente de se suicider en se pendant avec un lacet. A sa sortie d'hôpital, deux des trois détenus qui l'avaient agressé pénètrent dans sa cellule avec la complicité d'un gardien. Les coups pleuvent. Puis viennent les tortures. "J'avais deux Thermos qui chauffaient sur une plaque pour le thé, raconte-t-il. Ils m'ont baissé le caleçon et me les ont plaqués sur les fesses. Puis ils m'ont enfoncé un manche à balai", confie-t-il en ravalant un sanglot. S'ensuit une deuxième tentative de suicide, qui vaudra à Adam d'être transféré à la prison de Bois-d'Arcy.

A la visite médicale d'entrée, le 6 mars 2008, le médecin constate "une série de brûlures au deuxième degré, profondes, en cours de cicatrisation". Là, Adam trouve une première écoute. Cela ne l'empêche pas de tenter une troisième fois de se suicider, et d'être placé en psychiatrie à l'hôpital de Versailles, d'où il s'évade. Rattrapé par les policiers, il comparaît le 20 mars 2008 devant le tribunal correctionnel de Versailles, auquel il révèle une partie de son calvaire.

Un calvaire que l'ancien détenu a finalement raconté avec force détails à la juge d'instruction Caroline Davroux le 23 avril 2009, lors de son audition sur la mort de Denis Ardon. Couché sur procès-verbal, le récit est entre les mains du procureur de la République d'Evry.

"Depuis, je demande au parquet d'accorder à la juge un supplément d'information pour qu'elle enquête aussi sur les actes de violence dont mon client a été victime", s'impatiente Me Brossier. Joint par Le Monde, le procureur adjoint d'Evry, Michel Lernout, a indiqué que le parquet "suit cette affaire avec une grande attention". Adam attend une réponse

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par benzebuth le Mar 28 Juil - 11:47

Je l'ai lu en sortant du taf dans le RER. C'est une énorme affaire à mon avis, vivement de lire le compte-rendu d'instruction de la juge...

Dans le même genre, je fais de la pub :bigfun: : jeudi dans l'humanité dimanche (où je bosse) j'ai fait un piti papier sur les violences policières... Dans tous les bons kiosques... :bigfun:
avatar
benzebuth

Messages : 894
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 38
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Mar 28 Juil - 12:27

Ca fait froid dans le dos... surtout le fait que ce soit quasi quotidien et que rien ne va changer.
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Invité le Mar 28 Juil - 13:19

ouep on a beau savoir que ça se passe, que la prison ça détruit un homme et que les maisons d'arret françaises sont loin d'être les plus exemplaires, ce récit m'a chamboulé.
on dit qu'on juge une société à ses prisons.
je suis pas fier de la notre quand je lis ça.

même si ce gars est tout sauf un enfant de coeur, personne ne mérite un traitement pareil, encore moins quand il est administré par des représentants de l'état.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Mar 28 Juil - 13:28

A t on vraiment supprimé la peine de mort ?
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Ven 4 Sep - 9:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Là c'est abusé, il n'y a rien de choquant dans cette interview, si les syndicats de flics ne savaient pas qu'elle est avec Jamel (qui torpille Hortefeux en permanence) ils n'auraient rien dit.... pathétique.
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par benzebuth le Ven 4 Sep - 10:03

C'est surtout que c'est Alliance... Un bon syndicat vraiment très à droite... bien grave.
avatar
benzebuth

Messages : 894
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 38
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Mer 9 Sep - 12:47

Le mécénat global alternative à Hadopi ?

Proposer un nouveau mécanisme de financement des créateurs : c'était le but d'artistes, de membres d'associations soutenant le logiciel libre et ses déclinaisons artistiques, et d'acteurs d'Internet, réunis mardi 8 septembre à la mairie du 3e arrondissement de Paris. Clef de voûte de leurs proposition, une Société d'acceptation et de répartition des dons (SARD), dont le but est de faciliter le don des internautes aux artistes, plutôt que réprimer le téléchargement illégal, a été fondée.

A une semaine du vote d'Hadopi II à l'Assemblée, l'initiative entend ainsi proposer une solution au partage des œuvres sur Internet, tout en assurant des revenus pour les auteurs. "Les dons sans contrepartie ne nécessitent pas de législation pour entrer en service", souligne Valentin Lacambre, acteur influent du Web français et cofondateur de Gandi, l'entreprise de gestion de noms de domaine.

Le projet soutenu par la SARD, et qui devrait prendre forme dans les prochains mois, se distingue d'une nouvelle taxe ou d'une nouvelle redevance. Les internautes sont invités à donner directement, soit à l'artiste qui leur plaît, enregistré sur le site de la SARD, soit par une contribution à un pot commun, dont les sommes seront ensuite reversées équitablement. Peer-to-peer, web-radio, streaming... La diffusion sur toutes les plates-formes est susceptible d'être rétribuée, et les dons peuvent concerner les œuvres françaises comme les œuvres étrangères. Les fondateurs de la structure envisagent aussi que de "grands donateurs", tels que les prestataires Internet et les opérateurs télécoms, constituent une seconde source de revenus.

Le système ne se substitue pas aux lois protégeant la propriété intellectuelle. "La SARD vient en plus des solutions déjà existantes. Au-delà de l'expérimentation elle-même, l'objectif est d'amener de la transparence dans le débat sur les relations entre artistes et public", poursuit Valentin Lacambre.

PROJET LÉGISLATIF

A terme, la SARD souhaiterait voir s'appliquer la proposition du "mécénat global", élaborée par le chercheur Francis Muguet. Si cette proposition devenait loi, les internautes verseraient une somme fixe, par l'intermédiaire de leur fournisseur d'accès, qui serait répartie en fonction de leur appréciation des œuvres. Ils seraient libres de déterminer "la clé de répartition de la somme fixe collectée".

S'agit-il là d'une nouvelle forme de la licence globale, du nom de ce système apparu lors du projet de loi Dadvsi en 2005 et consistant à légaliser les échanges non commerciaux de contenus audiovisuels, en contrepartie d'un forfait redistribué aux auteurs ? "La licence globale est un moyen de subventionner les éditeurs, pas les artistes", affirme Richard Stallman, figure de proue du logiciel libre, qui a également contribué à l'élaboration du "mécénat global".

Alors que la licence globale requiert la réalisation de sondages pour réaliser la répartition des rétributions, le mécénat global en fait l'économie. Ce système épargne ainsi "toute surveillance intrusive des flux de données Internet qui pourrait se révéler attentatoire à la privauté et aux libertés individuelles", précise le texte de Francis Muguet. Le chercheur français voit également une manière "de ne pas noyer les auteurs émergents" au profit des grands auteurs. D'un point de vue idéologique, l'œuvre n'est plus considérée comme un produit de consommation, dont on paie "l'usage".

Mais alors que d'un point de vue strictement théorique, avec 18,68 millions d'abonnés au haut débit, selon l'Arcep, et avec une somme forfaitaire mensuelle de 6 euros par mois, la licence globale pourrait rapporter 1,34 milliard d'euros par an (presque le double de la Sacem, qui a perçu 755 millions d'euros perçus en 2008), quel pourrait être l'impact réel du mécénat global ? Lors de la création de la SARD, les artistes et les internautes présents dans l'assistance étaient avant tout venus en curieux, alors que seules les grandes lignes sont pour l'heure ébauchées. Avant le vote du projet de loi Hadopi II, le 15 septembre, quelques responsables politiques se sont également montrés intéressés par l'initiative, comme les députés Patrick Bloche (PS) ou Martine Billard (Verts), tous deux opposés à l'Hadopi. "Jusqu'à présent, il fallait être soit dans le marché, soit dans le pillage. Nous réclamions une alternative depuis la loi Dadvsi en 2005", souligne la députée de Paris.

LeMonde


Enfin on avance... tout ce temps perdu à chercher à rattrapper un système déjà mort... rolling
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par fourmi le Jeu 24 Sep - 11:38

Mon entreprise fait la une de la presse :D

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
fourmi

Messages : 2846
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Jeu 24 Sep - 11:48

Sacrée histoire... t'as pas fini d'en entendre parler dans ta boite. Tu y fais quoi ?
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Invité le Lun 28 Sep - 11:23

bel exercice de style auquel se mesurent depuis hier les intellectuels et les politiques pour faire libérer polanski

je sais pas ce qu'il a fait, je sais pas si il est condamnable moralement ou non.
mais ya un paquet de gars en prison qui aimeraient autant d'indulgence de la part de tels personnages au prétexte que la nana de 13 ans était consentante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par benzebuth le Lun 28 Sep - 11:50

C'est pas ça la question de cette arrestation...
La question est : pourquoi maintenant, après 30 ans, alors que Polanski est venu plein de fois en Suisse. C'est dans le contexte géopolitique que ça se joue. Il ne faut pas oublier que les Etats-Unis ont mis une pression énorme à la Suisse, et notamment à UBS (Union des banques suisses), pour une levée au moins partielle du secret bancaire. Or, la Suisse rechigne, c'est la base de son économie. Et donc elle doit donner un maximum de gages possibles aux USA, y compris l'arrestation et l'extradition d'un mec qui fuit depuis 30 ans.

L'autre truc, c'est que depuis des années Polanski devait conclure un accord avec la justice américaine. C'est plutôt ça qui m'interroge : quel est l'intérêt et le besoin des USA de le choper, alors qu'un accord devait être conclu, depuis des années, avec un juge fédéral ? Je pense sérieusement qu'il y a des forces qui sous-tendent cette arrestation, bien autres que la simple culpabilité et la recherche de Polanski.
avatar
benzebuth

Messages : 894
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 38
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Invité le Lun 28 Sep - 11:57

comme je le disais, je discute pas le fond.

quel que soit le contexte de l'affaire, je viens d'entendre kouchner défendre polanski en rappelant que la fille était consentante.

et là encore, je cherche même pas à dire qu'il a tort ou pas de le défendre ainsi

je dis juste qu'on fout en prison pas mal de personnes qui se défendent de la même façon, peut être souvent à raison.
pour le citoyen lambda, dans une affaire pareille c'est la prison directe, sans aucune possibilité de négociation, consentante ou non.
il y a différence de traitement, judiciaire et médiatique, parce qu'il s'agit de polanski et c'est ça qui me gêne.

dans le même style un fils fillon vien d'écoper d'un simple rappel à la loi sans aucune sanction pour un dépassement dangereux par la droite ayant failli renverser une motarde.

l'application de la loi et le traitement médiatique devraient être les mêmes pour tous ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Aymeric22 le Lun 28 Déc - 3:15

Et BHL qui publie la lettre de Polanski... Franchement je trouve tous ces soutiens malsains.
Il peut être un immense artiste, il peut être anormal que la justice mette 22 ans à se reveiller, mais au delà de tout il est condamnable s'il est allé choper une gamine de 13 ans.
Et comme j'ai pu l'entendre, soutenir Polanski parce qu'une partie de sa famille a été déportée, je vois pas le rapport. Faire preuve à ce point de communautarisme est particulièrement maladroit.
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 13019
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 39
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sujets de société

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum