Racisme

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Lun 9 Mai - 12:08

ça m'intéresse
peut être arriverai je à comprendre en ayant vu ce documentaire comment on peut se battre contre cette loi sans être empli d'idées nauséabondes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Mer 25 Mai - 1:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les "meilleures" phrases racistes de l'année.
Y a des sacrées perles cette année.

Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Ven 19 Aoû - 5:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Publicité finalement retirée par Nivea. C'est vrai que c'est con, ils auraient mis un blanc, ça n'aurait pas été si ambigue.

Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Ven 19 Aoû - 7:08

je m'interroge : est ce que c'est maladroit ou est ce que finalement le vrai racisme c'est pas de retenir que c'est un noir sur la photo ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Ven 19 Aoû - 7:49

C'est pas faux, à trop vouloir être clean on discrimine.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Ven 19 Aoû - 9:19

Et la discrimination envers les barbus chevelus alors ? On n'en parle pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Mer 31 Aoû - 5:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Débat intéressant, où doit s'arrêter la liberté d'expression ?
Sud Radio a eu pour tort de ne pas recadrer ses auditeurs, mais ils pouvaient sainement mener leur débat.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Mer 31 Aoû - 6:16

Ce que je retiens avant tout, c'est que d'être passé de Didier Porte à Sophia Aram, c'est comme passer de la Ligue 1 au championnat de district.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Mer 31 Aoû - 6:35

Aymeric22 a écrit:http://fr.tv.yahoo.com/31082011/41/sophia-aram-avec-sud-radio-les-gros-cons-ont-u-0.html

Débat intéressant, où doit s'arrêter la liberté d'expression ?
Sud Radio a eu pour tort de ne pas recadrer ses auditeurs, mais ils pouvaient sainement mener leur débat.

mouais difficile de recadrer des auditeurs quand dès le départ tu les encourages à appeler pour dire que DSK est soutenu par un lobby juif.
"appelez nous vite histoire qu'on vous explique combien vos idées sont nauséabondes" ça fait un peu SM

on peut débattre de tout mais pas avec n'importe qui disait desproges
on en a de nouveau une belle illustration : on ne lance pas certains débats quand on ne sait pas qui va y participer donc la responsabilité de la radio est totalement engagée

quant à porte, à l'image de guillon, il était beaucoup moins drole depuis qu'il se considérait en croisade contre ceux qui voulaient l'abattre (ou qu'il voulait abattre)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par benzebuth le Lun 5 Sep - 8:53

Hop hop hop Desproges disait on peut RIRE de tout mais pas avec n'importe qui.

Un débat sur le lobby juif, ça ne se peut pas, sauf aux USA où le lobbying na pas la même signification. Chez nous et en Europe, c'est du négationnisme.

Sud Radio est complètement coupable. le journaliste de mes deux est un con, qui se retranche derrière la sacro-sainte "objectivité journalistique", un truc pompeux pour faire croire qu'on transmet la vérité vraie alors qu'on est dans une belle séance de communication, voire de propagande.

On a une expression dans le milieu journalistique pour définir ces connards qui se lavent les mains des pires insanités au nom de la "neutralité" et de "l'objectivité". On appelle ça les "Une minute aux juifs, une minute aux Nazis". :D

On n'est absolument plus dans la liberté d'expression là.

P.S : Porte est de nouveau très drôle sur RTL. Bon, en même temps, RTL, ça fait mal, mais bon... il fait toujours le bon marxiste-léniniste, et ça fait plaisir :)
avatar
benzebuth

Messages : 894
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 37
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Lun 10 Oct - 23:57

Une polémique sur une émission de France 2 sur la palestine :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est un point de vue partiel, mais pas forcément partial. On a quand même le droit de montrer qu'il y a des palestiniens qui souffrent. En quoi est ce insultant de montrer un état qui se développe ?
L'émission est visible ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Aubry dans son discours de fin de débat a d'ailleurs pris position pour un état palestinien, ça m'étonne que ça n'ait pas fait réagir.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Jeu 27 Oct - 8:15

Application "Juif ou pas juif": "Où est l'antisémitisme?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Apple abuse un peu, je trouve souvent le terme d'antisémitisme galvaudé mais là c'est franchement stigmatisant comme principe.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par fou_du_roi le Jeu 10 Nov - 11:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je le mets ici volontairement.

Sinon personne pour appeler tous les musulmans de France et d'ailleurs à se désolidariser de cet odieux "attentat".
Ah non.
Cette fois-ci, ce sont eux les victimes : on fait, quoi là ?...
avatar
fou_du_roi

Messages : 2068
Date d'inscription : 12/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Jeu 10 Nov - 13:02

Il n'y avait pas de journaliste dans la mosquée.

Mais gardons nous d'opposer ces 2 minorités opprimées afin de ne pas exacerber l'antijournalisme primaire, il n'y a qu'une seule souffrance.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Ven 27 Jan - 15:16

DÉRAPAGE – « Elle » France au cœur d’une polémique après un article publié sur le « style black »

La polémique enfle dans la presse, notamment anglo-saxonne, après la mise en ligne d'un post de blog intitulé "Black Fashion Power", sur le site du magazine Elle France.

La journaliste y proposait une analyse du style vestimentaire des femmes noires. On pouvait y lire, entre autres, que le look est devenu "une arme politique" pour la "communauté afro". "Comment ne pas y voir un effet du couple Obama ? Dans cette Amérique dirigée pour la première fois par un président noir, le chic est devenu une option plausible pour une communauté jusque-là arrimée à ses codes streetwear." Et de poursuivre par "en 2012, la "black-geoisie" a intégré tous les codes blancs (...) avec une référence ethnique."

La première dame américaine aurait, selon l'article, remis le chic au goût du jour dans le style des femmes noires.

Un billet que certains médias n’hésitent pas à qualifier de "raciste", dont le site américain Newser. Le New York Magazine dénonce, quant à lui, des "généralisations douteuses" et des "stéréotypes dépassés" sur le "style black".

En France aussi, la colère gronde. Dans son édito sur France Inter, jeudi matin, Audrey Pulvar s'est montrée très virulente à l'égard du papier. Dans son billet, intitulé "Y a bon Obamania", elle dénonce la "stupidité" de l'article. La chanteuse Inna Modja et l'ancienne Miss France Sonia Rolland ont également réagi sur Twitter et Facebook, s'élevant contre une maladresse de la part de l'auteure de l'article et une accumulation de clichés et de propos offensants. Même indignation, vendredi matin, pour Rokhaya Diallo, dans La Matinale de Canal +.

Outre-Manche, on préfère ironiser. Comme sur The Daily Mail : "Elle France fait sans doute autorité dans le monde de la mode, mais le magazine sur papier glacé n'est pas une référence en termes de relations ethniques." Ou sur un blog du Guardian : "Paris nous livre un scoop sur la mode : en 2012, les personnes noires ont enfin commencé à bien s'habiller."

Elle.fr a retiré l'article. Capture d'écran du site.

Le magazine a retiré l'article de son site Internet. La directrice de la rédaction a présenté ses excuses : "Si cet article a pu choquer ou blesser certaines personnes, nous en sommes profondément désolés, car ce n'était nullement notre intention, au contraire. Nous regrettons vivement ce malentendu. Le débat a néanmoins été lancé et il va nous permettre d'enrichir notre travail journalistique."

La journaliste mise en cause a également tenu à clarifier les choses : "Depuis la parution de mon papier (...), les commentaires sont nombreux. Souvent virulents, voire violents et insultants. J’en suis extrêmement peinée, car ils relèvent pour moi du contre-sens. Ils témoignent en tout cas d’un profond malentendu dont je suis tout à fait désolée. (...) L’article se voulait positif : il s’agissait de mettre en avant ces nouvelles figures qui affolent et fascinent l’industrie de la mode et de l’entertainment, du show-business."
Lemonde.fr

Ca ma rappelle le jugement des states sur "Intouchable". On a quand même spontanément un regard très niais sur les blacks en France.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Jeu 22 Mar - 15:05

La haine anti musulmane a encore de beaux jours devant elle.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Ven 22 Juin - 4:45

Polémique : Morano a « une amie plus noire qu'une Arabe »

Attention, polémique en vue. Invitée hier soir sur le plateau de l’émission « C à vous » sur France 5, Nadine Morano a trouvé un argument de taille pour prouver qu’elle n’était pas raciste : l’ancienne ministre, qui n’a pas été réélue au second tour des élections législatives en Meurthe-et-Moselle, a en effet affirmé pour se défendre qu’elle avait des « amis arabes », entre autres. Car Nadine Morano ne s’est pas arrêtée là. « Me faire passer pour quelqu’un qui serait raciste alors que j’ai des amis qui sont justement arabes, dont ma meilleure amie qui est tchadienne et donc plus noire qu’une Arabe, je trouve ça choquant », a-t-elle poursuivi. Et d’ajouter : « Et c'est choquant vous savez pour qui ? Pour ma famille, que je dois protéger. Moi aussi j'ai des enfants. Dans quelques jours, je vais avoir un petit-fils. J'ai pas envie qu'on laisse croire que Nadine Morano est raciste, parce qu'ils savent très bien que c'est pas vrai, tout ça fait du dégât, ça fait mal au cœur. »

#MoranoStyle

Aussitôt dit, aussitôt repris. A peine Nadine Morano a-t-elle fait cette sortie sur France 5 que toute la twittosphère a réagi. Signe de ralliement ? Le hashtag « Moranostyle ». Ou comment se défendre d’un fait en avançant un argument… décalé. « Je ne suis pas misogyne pour un sou, j'ai des amis femmes. #moranostyle », a ainsi posté sur Twitter un journaliste. Autre réplique possible : « Je ne suis pas gros, j'ai des amis qui bossent chez Mac Do #MoranoStyle ». L’humoriste Sophia Aram, qui avait notamment demandé la démission de Nadine Morano de son poste de ministre dans sa chronique sur France Inter, a également tweeté un message lapidaire : « Je ne suis pas anti-sarkozyste, j'ai une amie encore plus vulgaire que Morano ! #moranostyle »

Décidément, Nadine Morano défraye très régulièrement la chronique. Tout le monde se souvient du canular téléphonique de la semaine dernière, lorsqu’elle avait été piégée par Gérald Dahan avant le second tour des législatives. « Je trouve que Marine Le Pen a beaucoup de talent », avait-elle confié à l’humoriste qui se faisait passer pour Louis Alliot, numéro 2 du FN.

L'étroitesse d'esprit à son paroxysme... c'est pas nouveau, mais c'est assez
catastrophique. Une façon de voir les choses de façon reflexe tellement étrange, j'ai pas l'impression d'être dans le même monde que cette partie (répandue) de la société.
Je suis pas raciste, hier j'ai mangé du couscous # moranostyle.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Mer 27 Juin - 4:14

Putain, je faisais une vanne.... mais elle a vraiment osé :

Morano n'est pas raciste, elle «adore le couscous et les bricks à l'oeuf»

Pour faire comprendre qu'elle n'est pas raciste, on ne peut pas dire que Nadine Morano s'y prenne bien. Après sa sortie remarquée la semaine dernière dans l'émission «C à vous» sur France 5 sur son amie d'enfance, tchadienne et donc «plus noire qu'une arabe», l'ex-ministre de l'Apprentissage s'est à nouveau défendue ce mercredi de tout racisme.

«C'était une émission conviviale, et juste avant, on m'avait passé un extrait d'un sketch de Nicolas Canteloup dans lequel il conseillait de ne pas me donner de pizza à l'orientale, laissant ainsi entendre que je suis raciste, ce qui m'insupporte», a justifié Nadine Morano sur Europe 1. Ajoutant, «sur le ton humoristique»: «La pizza, je l'aime plutôt Reggina, et pas orientale. En revanche, j'adore le couscous, et les bricks à l'œuf.»

tow

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par deco@marseille le Mar 21 Aoû - 12:19

Florent Sinama-Pongolle poursuit sa descente aux enfers. Prêté la saison passée à l'ASSE, le joueur est revenu au Sporting et a été proposé au Steaua Bucarest. Seulement voilà, le président du club roumain ne veut pas de lui... parce qu'il est noir.

Gigi Becali, ce nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais du côté de la Roumanie, le président du Steaua Bucarest n'en finit pas de défrayer la chronique. Président du Parti de la Nouvelle Génération depuis 2004, l'homme d'affaires n'a pas pour habitude de mâcher ses mots, accumulant les frasques et les dérapages. Ce mardi, celui-ci a encore une fois démontré tout l'apanage de sa xénophobie, en refusant de signer Florent Sinama-Pongolle pour sa couleur de peau.

"Et s'il est noir..."

D'après le site web Blogolo de MachaîneSport, l'éphémère international français aurait été proposé au club roumain par le Sporting Portugal qui ne sait quoi en faire depuis son retour de prêt de Saint-Etienne. Une proposition que Becali a immédiatement envoyé au broyeur. "Un agent me l'a proposé, a ainsi déclaré le peu fréquentable président du Steaua. Nicolita (joueur roumain de l'ASSE) m'a dit que Pongolle était incroyable. Mais ici, chacun ne fait pas ce qu'il veut, mais ce que moi je veux ! Il m'a même dit qu'il était chrétien mais il est noir... et s'il est noir...".

Parmi les diverses polémiques qui ont touché de loin ou de près Gigi Becali, Les dessous du sport citent cette interdiction insolite du tube We are the champions de Queen, chanté par un "gay donc par un fou." Il a notamment déjà été suspendu plus de 18 mois pour des propos injurieux. En 2007, il a été accusé de séquestration sur trois personnes après que celles-ci lui aient volé sa voiture. Parmi ses plus mémorables sorties médiatiques, celle qui l'a vu affirmer que le championnat roumain "serait la risée de tout le monde s'il était gagné par les Hongrois du CFR Cluj", en sous-entendant que le club de Cluj, ville à forte communauté Magyare, ne devait pas participer au même championnat que Bucarest mais plutôt à celui de Hongrie. Ce qui, entre autres, pourrait expliquer le fait qu'il ait été accusé à plusieurs reprises d'avoir tenté de truquer des matches afin de faire perdre Cluj...

deco@marseille

Messages : 3646
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Mar 21 Aoû - 12:32

ya pas des reglements à l'uefa pour exclure de toute compétition européenne un club qui refuse ouvertement d'engager des joueurs de couleur?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par deco@marseille le Mar 21 Aoû - 12:38

L'UEFA et toutes les instances sportives mondiales n'ont aucun problème avec le racisme.

deco@marseille

Messages : 3646
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par deco@marseille le Jeu 11 Oct - 3:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ca commence à faire beaucoup, non?

deco@marseille

Messages : 3646
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Mar 30 Oct - 6:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Non mais quelle connerie. tow On voit le mal partout.

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Mar 30 Oct - 7:27

Le plus drôle c'est qu'on est passé de jewel à jew pour faire court pour finalement retenir California ...
Par ailleurs l'enseigne de défend avec le faible niveau d'anglais de ses salaries mais alors il faudrait peut être arrêter de donner à leurs lignes des noms qui font américains comme jewel ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par deco@marseille le Mer 14 Nov - 12:00

"Racisme anti-Blanc", non à une imposture !

Le 26 octobre, pour la première fois dans une affaire de ce type, la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) s'est portée partie civile contre un prévenu accusé de violences avec la circonstance aggravante de "racisme", au motif qu'il a insulté la victime en criant "sale Blanc, sale Français". Invité à commenter cette initiative ahurissante, le coprésident du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), Pierre Mairat, l'a cautionnée en affirmant que la "vraie question" était de savoir si on nie "le racisme anti-Blanc", ou si on le "constate" et "l'analyse" (Le Monde du 27 octobre).
Le "racisme anti-Blanc", slogan lancé comme on le sait par le Front national (FN) dans les années 1980, repris ensuite par la droite "décomplexée", est donc en passe d'être validé par des associations antiracistes !

Si le FN peut revendiquer la paternité de la formule "racisme anti-Blanc", il n'a pas inventé la rhétorique qui la sous-tend. Celle-ci a été forgée au début de la IIIe République. Elle a servi au départ à alimenter l'antisémitisme. Toute l'argumentation raciste d'Edouard Drumont dans la France juive (1886) repose sur l'inversion des rapports de domination entre majorité ("nous, Français") et minorité ("eux, les juifs"). Pour Drumont, les juifs ne sont pas des victimes mais des agresseurs. Ses "preuves", il les trouve dans les faits divers colportés par la presse mettant en cause des juifs.

C'est aussi dans les écrits de Drumont que l'on trouve un autre argument repris par ceux qui dénoncent le racisme anti-Blanc. Les Français victimes de ces violences n'osent pas se plaindre parce qu'ils ont peur. Au lieu de nier la réalité, comme le font les intellectuels cosmopolites, il faut avoir le courage de l'affronter. Le moment est venu de briser un tabou.

Ce type de discours a été d'emblée populaire (La France juive s'est vendue à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires). C'est pourquoi il a été repris par la suite, pour stigmatiser les Tziganes, les immigrés et les indigènes de l'empire colonial. Tout au long du XXe siècle, les associations de défense des droits de l'homme ont combattu cette propagande en affirmant que la lutte contre le racisme était avant tout un combat politique dont la finalité consistait à défendre les droits des minorités. Le fait qu'un Français puisse être insulté (ou agressé) par un individu issu d'une minorité discriminée est condamnable, mais pas au nom des principes qui sous-tendent le combat antiraciste.

Comment expliquer que ces principes soient remis en cause par des associations aussi importantes que la Licra ou le MRAP ? La première raison qu'on peut avancer, c'est l'effondrement des causes qui avaient soudé les diverses composantes du mouvement antiraciste au moment des combats contre le nazisme et le colonialisme. Le délitement des engagements politiques alimente la concurrence entre des associations qui s'enferment dans une vision de plus en plus communautaire.

Cette dépolitisation a eu aussi pour effet de laisser le champ libre aux entreprises médiatiques qui ont transformé le combat contre le racisme en "affaires", (scoops, scandales, etc.). Les "entrepreneurs de morale" se sont engouffrés dans la brèche au point d'occuper tout le terrain. Réduit à sa dimension morale, le combat contre le racisme s'est focalisé sur la dénonciation des préjugés. Or, comme les sciences sociales l'ont montré (deux conférences sur le racisme présentées par Claude Lévi-Strauss à l'Unesco), tous les groupes humains ont tendance à voir le monde à partir du clivage entre "eux" et "nous" et à dévaloriser les "étrangers". C'est ce constat qui a incité le mouvement antiraciste à privilégier l'éducation comme arme contre les préjugés ethnico-raciaux tout en combattant leur expression politique.

Mais l'idéal éducatif des Lumières a laissé la place à la logique répressive du procès, ce qui a conduit les associations à englober sous le terme "racisme" des réalités différentes. L'accusation de "racisme" pouvant être mobilisée dans tous les sens, les conservateurs ont compris le bénéfice politique qu'ils pouvaient en tirer. Depuis les années 1980, la médiatisation des affaires de racisme a eu aussi pour effet d'accélérer la "racialisation" du discours social. Désigner les individus par leur couleur de peau, leur origine, leur religion, c'est alimenter un processus d'assignation identitaire. Au lieu de résister à cette dérive, une partie du mouvement antiraciste l'a accompagnée et cautionnée.

Au moment de "l'affaire des quotas" qui a secoué le football français en mai 2011, nous avions attiré l'attention sur les effets contre-productifs d'une posture se contentant d'agiter sans cesse le spectre d'une "France raciste". L'occultation des réalités sociales au profit des discours identitaires aboutit à imposer dans le débat public un langage opposant les "Blancs" aux "non-Blancs" ("Noirs et Arabes"). Ce langage occulte les différenciations internes à ces groupes racialisés et prive le combat anti-raciste du référent universaliste sur lequel il a pourtant construit son identité. Mais surtout, il contribue à fabriquer la réalité qu'il dénonce.

La racialisation du discours public contribue ainsi à l'enfermement identitaire de la fraction déshéritée de la jeunesse populaire. Privés de toute possibilité de diversifier leurs appartenances et leurs affiliations, ces jeunes intériorisent un vocabulaire racial qu'ils n'ont pas inventé, mais dans lequel ils se reconnaissent, ce qui explique qu'ils puissent se représenter le monde social de manière binaire et ethnicisée : le "nous" (de la cité, des jeunes Noirs ou Arabes, des exclus, mais aussi de plus en plus, semble-t-il, "nous, les musulmans") versus le "eux" (des bourgeois, des Céfrans, des Gaulois, des Blancs, ou des athées, etc.).

En s'engageant dans des procès contre le "racisme anti-Blanc", le mouvement associatif ne fera que renforcer ces clivages. Il alimentera aussi le sentiment d'injustice des jeunes qui se sentent humiliés par ceux qui maîtrisent le langage permettant d'échapper aux accusations de "racisme". On comprend que les politiciens de la droite décomplexée, qui défendent les classes privilégiées, aient intérêt à faire croire à l'opinion que le "racisme anti-Blanc" est le principal problème de la société française. Mais en s'engageant dans cette voie, les associations antiracistes risquent fort de scier la branche sur laquelle elles sont assises.

Stéphane Beaud, sociologue et Gérard Noiriel, historien

deco@marseille

Messages : 3646
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Invité le Jeu 22 Nov - 11:42


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par deco@marseille le Jeu 24 Jan - 19:15

"Près de trois Français sur quatre estiment que l'islam n'est pas compatible avec les valeurs républicaines, selon un sondage Ipsos réalisé pour Le Monde dans le cadre d'une enquête sur le populisme. Selon ce sondage, 74% des personnes interrogées estiment que l'islam est une religion "intolérante", incompatible avec les valeurs de la société française.

Chiffre plus radical encore, souligne le quotidien, "8 Français sur 10 jugent que la religion musulmane cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres. Enfin, plus de la moitié pensent que les musulmans sont 'en majorité' (10%) ou 'en partie' (44%) intégristes, sans que l'on sache ce que recouvre ce qualificatif".

Interrogées sur la tolérance des religions en France, 24% des personnes sondées estiment que la religion catholique est "tout à fait tolérante", contre 13% pour la religion juive et seulement 3% pour la religion musulmane. A l'inverse, 7% jugent la religion catholique "plutôt pas tolérante du tout", contre 10% pour la religion juive et 39% pour la religion musulmane.

Quand à la compatibilité des religions avec les valeurs de la société française, 89% des personnes interrogées mettent en premier le catholicisme, contre 75 % pour le judaïsme et 26% pour l'islam.

L'enquête Ipsos/Le Monde, intitulée "France 2013: les nouvelles fractures", a été réalisée par Internet, du 9 au 15 janvier, auprès de 1.015 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas."

Ca fait peur.

deco@marseille

Messages : 3646
Date d'inscription : 23/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Aymeric22 le Dim 10 Mar - 8:33

Dans la lignée de l'Islamophobie, un bel exemple sur la télé publique (à travers une posture assez pathétique de tourisme politique) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
avatar
Aymeric22
Admin

Messages : 12874
Date d'inscription : 12/12/2008
Age : 38
Localisation : Tahiti

Voir le profil de l'utilisateur http://www.omarseillais.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum